PARTAGER

Le maire de Notto Diobass, Alioune Sarr, est allé inaugurer le marché communautaire du village de Ngolfa­gning. L’infras­tructure marchande d’un coût de 20 millions de F Cfa a été construite par la ferme «Le lion agricole de Diobass» dans le cadre de sa Respon­sabilité sociétale d’entreprise (Rse).

Le maire de Notto Diobass, par ailleurs ministre des Transports aériens et du tourisme, Alioune Sarr, vient d’inaugurer le marché communautaire du village de Ngolfagning situé dans ladite commune rurale. Une infrastructure marchande d’une valeur de 20 millions de F Cfa, construite dans le cadre de la Responsabilité sociétale d’entreprise (Rse) de la ferme «Le lion agricole de Diobass», implantée dans la même zone. L’objectif de ce marché communautaire, constitué de 5 grandes tables, de 3 chambres de stockage de marchandises et de 3 toilettes à l’extérieur, selon l’édile du Diobass, est de contribuer à la lutte contre la pauvreté, notamment celle des femmes, en offrant des opportunités de valorisation des productions locales. «Ce nouvel instrument d’autonomisation des femmes du Diobass et de Ngolfagning en particulier fait partie du projet global de près d’un milliard de F Cfa sur 100 ha, destiné à développer une agriculture commerciale alignée sur les standards internationaux. Et après deux années d’exploitation, l’apport chaîne de valeurs et le partenariat gagnant-gagnant entre le promoteur Lion agricole et les populations de Ngolfagning se sont traduits par des résultats concrets.» Selon M. Sarr, «avec ce marché agricole qui s’agrandit, il est nécessaire que des marchés soient implantés dans le périmètre communal pour l’autonomisation des femmes surtout qui parcouraient avant l’implantation de la ferme des km pour aller travailler dans d’autres fermes et écouler leurs produits commerciaux. Mais aujourd’hui avec ce marché, elles peuvent désormais travailler sur place». Ce qui a justifié son invitation à l’endroit des femmes de Ngolfagning pour qu’elles puissent s’organiser en Groupement d’intérêt économique (Gie), pour une bonne gestion de l’infrastructure. Par ailleurs, M. Alioune Sarr n’a pas manqué de demander à la jeunesse de tout mettre en œuvre pour exporter les produits vers les marchés de la ville de Thiès, afin d’en tirer plus de bénéfices. Le ministre-maire de Notto Diobass a conclu en attirant l’attention de l’assistance sur le fait qu’«après le marché de Ngolfagning, le poste de santé, les pistes d’accès, et le centre de formation, Lion agricole de Diobass prévoit de construire dans la zone une infrastructure de conditionnement d’une valeur de 3,6 milliards». Laquelle, poursuit-il, «va employer des centaines de Sénégalais». Non sans se réjouir des exploits de ladite ferme qui a atteint des taux de rendement de plus de 80 tonnes à l’hectare sur l’ognon. «Je ne connais pas un endroit au Sénégal où nous avons des performances de rendement aussi élevés. Aujourd’hui, l’entreprise Lion agricole exporte vers la Hollande, l’Espagne, la Côte d’Ivoire la Guinée et dans tous les marchés du pays.»

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here