PARTAGER

Le Sénégal s’est fixé pour objectif d’atteindre l’autosuffisance en riz cette année. Le Directeur général de l’Isra estime qu’il y a lieu de faire preuve d’optimisme. Dr Alioune Fall a indiqué, en marge de l’atelier organisé sur les vaccins, que tous les moyens sont mis en œuvre pour l’atteinte de cet objectif. «Des objectifs ont été fixés, des délais ont été donnés. Et c’est le 31 Décembre 2017. Je pense qu’une fois arrivés là, le bilan sera fait. Il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Nous travaillons dans le sens de créer les conditions pour que les producteurs soient dans les meilleures conditions pour produire. Les aménagements sont là, les tracteurs sont là, l’Etat donne une subvention, des variétés très, très, productives sont introduites», a-t-il expliqué. En ajoutant que dans le bassin arachidier par exemple, on ne parlait plus de production de riz. «Mais aujourd’hui, cette région commence à devenir un bassin agricole et les gens commencent à faire du riz à Tivaouane.»  Dans la riziculture pluviale également, Dr Fall informe que de 800 kg par hectare en Casamance, la production serait passée aujourd’hui à des rendements de 5 tonnes par hectare.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here