PARTAGER

Je demandais toujours aux enseignants que j’encadrais, je suis un inspecteur de l’éducation, en voulant valoriser l’esprit d’équipe pédagogique, de me donner la différence entre un groupe et une équipe.
Un groupe et une équipe sont, tous les deux, un ensemble d’éléments de même nature. Ils se différencient par leur mode de fonctionnement, les objectifs qu’ils visent et les relations entre les éléments.
Dans un groupe, les composantes sont indépendantes les unes des autres, elles sont physiquement côte à côte, mais chacune s’adonne à ses propres activités et a ses objectifs à elle. Il peut ne pas exister de rapport d’ordre sentimental entre elles.
Dans une équipe, les éléments sont interdépendants. Chacun a un rôle à jouer, rôle qui complète celui de l’autre. Leurs actions sont coordonnées pour l’atteinte d’un même objectif. L’atteinte de l’objectif ne sera pas l’œuvre d’une seule personne, mais de  l’ensemble. Pour qu’une équipe fonctionne à merveille, il est nécessaire qu’il y ait des relations physiques mentales, mais surtout sentimentales entre les acteurs. Il faut de la solidarité, de la complicité, de l’estime réciproque, de l’entente et pourquoi pas de l’amour.
Vous les Lions de la Téranga, vous êtes une équipe et non un groupe. L’objectif qui vous est assigné, pas à un seul d’entre vous, mais l’ensemble, c’est celui d’avoir un comportement plus que honorable à la Can et pourquoi pas de nous amener le trophée tant convoité.
Vous êtes en mission comme le seraient des soldats. Une mission a toujours des exigences. Elle est exclusive et fait appel à la contribution de tout l’être : corps, esprit et cœur. Elle ne tolère pas les errements, petits soient-il, et exige une concentration permanente et totale, rigueur, détermination, engament, dévouement vers l’ultime et l’unique but.
Vous savez, chaque individu, chaque Peuple, chaque entité humaine a ses moments à lui. Moments dont il se glorifie avec les siens.
Le moment est un laps de temps dont on s’approprie pour y mettre un contenu personnel. Le temps est divin, mais le moment est humain. Tous les grands hommes dont on honore la vie ont réussi à créer des moments forts qui ont marqué leur milieu, leur environnement et leur société.
Vous avez aujourd’hui l’occasion ou l’opportunité de marquer l’histoire par un moment fort qui vous propulsera vers l’éternel. Ce moment vous appartiendra d’abord, mais aussi à vos parents, à tous ceux qui vous connaissent, à tous les Sénégalais.
On a oublié ce que Fadiga, Aliou Cissé et autre Salif Diao ont fait dans les clubs européens où ils évoluaient, mais on n’oubliera jamais ce qu’ils ont fait en 2002 pour le Sénégal.
C’est pour dire que ce vous faites en club est certes important, car il vous procure un gain matériel, mais ce que vous ferez en Equipe nationale, qui vous procurera un gain immatériel qui ne s’use et transcende le temps et l’espace, est plus valorisant. Même ceux qui naîtront dans cent ans s’en réjouiront.
Je suis parent, ami ou simple connaissance d’un des Lions de 2016 sera source de fierté. Et ce sera cet exploit dont vos descendants se glorifieront. C’est cela qui prolongera votre existence quand votre vie organique s’éteindra. Et peut-être qu’un président de la République assez inspiré nommera une avenue, un boulevard, un pont etc. Avenue des Lions de 2016.
Allez les Lions de la Téranga, nous sommes avec vous !
Ibou THIAM  
Inspecteur de l’éducation à la retraite
 pathiam2@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here