PARTAGER

Après le premier cas positif enregistré par les autorités sanitaires dimanche dernier, la région de Ziguinchor a connu hier deux nouveaux cas de Covid 19 hier. Ce qui porte à trois le nombre de malades au niveau de cette partie sud du pays alors que 109 contacts sont aujourd’hui mis en quarantaine au niveau de leurs domiciles.

Le Covid-19 fait tranquillement son nid à Ziguinchor. Face à cette évolution de la maladie, le Comité régional de gestion des épidémies s’est réuni hier pour faire l’état des lieux par rapport à la situation de la propagation du coronavirus. On n’est plus au stade des supputations, car la maladie a, de l’avis des responsables du Comité régional de gestion des épidémies, pris une ampleur inquiétante. S’expri­mant lors d’un point de presse, Pr Ansoumana Diatta de l’hôpital de la Paix en veut pour preuve les derniers tests effectués dimanche dernier à Ziguinchor avec huit prélèvements sur des cas suspects. «Mais malheureusement deux sont revenus positifs»,  se désole-t-il. Face à la presse, Pr Ansoumana Diatta a décliné le profil et la localisation de ces deux nouveaux cas positifs confirmés ainsi que la situation des 109 cas contacts actuellement en quarantaine au niveau de leurs domiciles. Il révèle que le premier patient contaminé est un cas importé et qu’il s’agit d’un sujet français de 68 ans basé au Cap Skirring. «Ce cas avait séjourné en France et est revenu au Sénégal avec quelques symptômes suspects de l’épidémie», a-t-il souligné. Et pour le second cas positif, le Pr Diatta estime qu’il s’agit là du premier contact enregistré au niveau de Ziguinchor testé positif. Et qu’il s’agit, selon lui, d’une proche du premier sujet contaminé venu d’Espagne. Toute chose qui fait que la région de Ziguinchor compte aujourd’hui trois cas positifs confirmés par les autorités sanitaires. «Ces trois patients tous internés au niveau du site de prise en charge de l’Hôpital régional de Ziguinchor», dévoile Pr Diatta, qui rappelle qu’ils sont dans «un état stable et sans complication». Mais à côté des cas positifs, des contacts ont été recherchés et identifiés par les autorités sanitaires de Ziguinchor. Et pour cette catégorie suspecte, Ziguinchor totalise à ce jour 109 sujets sous surveillance dont 97 impactés par les cas confirmés de Ziguinchor et 12 pour le cas confirmé du Cap Skirring. «Ces personnes sont en quarantaine chez elles avec une surveillance extrême», rassure Pr Ansoumana Diatta, qui a demandé à toute la population «de garder une certaine sérénité et d’être calme, car la maladie est là et doit être bien gérée. Et si les autorités sanitaires, administratives et toute la communauté s’y mettent, nous espérons arriver à bout de cette maladie». Comme toujours, les populations et les autorités sanitaires sont invitées à bien respecter les mesures sanitaires, d’hygiène et administratives mises en branle pour juguler cette maladie. «Et ces mesures, c’est à nous de les faire comprendre à ceux qui les ignorent encore et de les divulguer le maximum possible», dixit Pr Diatta.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here