PARTAGER

L’ambition de repartir de Tunis avec le titre continental était grande pour bon nombre de cadres de la Tanière. Mais à l’arrivée ce sera plutôt une médaille de bronze dans le panier. A l’image des années précédentes, l’espoir a laissé place à la déception mais aussi aux interrogations par rapport à l’avenir de certains cadres de l’équipe. Sachant que le prochain Afrobasket est prévu dans… quatre ans.

Nouvelle désillusion pour le basket sénégalais. Après l’élimination en demi-finales lors de l’Afrobasket 2015, les Lions sont encore tombés au même stade de la compétition et face au même adversaire, le Nigeria.
Un constat amer qui laisse place désormais à la dure réalité d’une fin de mission pour une bonne partie des cadres de la Tanière. En effet, ils pourraient être nombreux à avoir disputé leur dernier match avec l’Equipe nationale masculine, samedi dernier lors du match de classement face au Maroc (73-62). Une dernière victoire avant de ranger les baskets. Sachant que le prochain Afrobasket sera dans quatre ans.
En tête de liste, le capitaine Malèye Ndoye qui en était à sa huitième campagne africaine avec les Lions. Malheureu­sement, sans jamais avoir eu l’opportunité de soulever le titre continental. Une triste fin pour celui qui a toujours répondu présent à l’appel de la Nation. Malèye Ndoye va sortir par la petite porte, pour n’avoir jamais connu les délices d’un sacre continental. Lui qui a quasiment tout gagné dans le championnat français. C’est donc, une page qui se tourne pour le plus capé et le doyen de la sélection nationale avec ses 37 ans.
La même «sentence» pourrait tomber sur le meneur, Xane D’Almeida (34 ans). Forfait lors de cette campagne, il a quand même tenu à être présent au sein de la Tanière durant toute la durée de la compétition. Il devrait lui aussi, tourner la page avec la sélection et se consacrer à son club.
Quant à Mouhammed Faye (31 ans), parmi les satisfecit de la présente édition, il sera difficile de pouvoir compter encore sur lui dans les quatre années à venir. Pour la simple et bonne raison : après cinq campagnes africaines infructueuses, l’ailier des Lions aura du mal à trouver la force surtout morale pour poursuivre l’aventure avec la sélection. Même si avec ses 31 ans, il lui reste encore quelques années pour le haut niveau.
Très décevant lors de cette campagne, surtout lors de la seconde phase, le pivot des Wolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng (27 ans), aura du mal à se remettre de cette aventure. Alors que l’espoir porté en lui était si grande, le natif de Kébémer n’a pas su hisser son niveau de jeu au-dessus de la moyenne et offrir au Sénégal le trophée continental. Une mission qu’il s’est toujours assignée depuis son arrivée en sélection. Gorgui Sy Dieng n’aura disputé que deux Afrobasket et pourrait, avec son jeune âge, poursuivre l’aventure avec les Lions au prochain Mondial. Une nouvelle promesse faite à l’issue de la compétition, soulignant être toujours prêt à aider sa Nation dans tous les domaines.
Quid de Maurice Ndour ? Excellent à Dakar mais méconnaissable à Tunis, son avenir devrait aussi se dessiner avec les jeunes de la Tanière. Agé de 25 ans, il pourrait être le nouveau leader du groupe avec Louis Adams (27 ans), Thierno Ibrahima Niang (27 ans), Youssou Ndoye (26 ans) ou encore Sangoné Niang, un des recalés. On pense aux qualifications pour le Mondial 2019 prévues en juin prochain à Dakar. Surtout avec le nouveau Palais des Sports de Diamniadio qui devrait être fin prêt en 2018.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here