PARTAGER

Que dire ? A Aibd, il y a un avis de tempête sociale. Entre les travailleurs et Las gérée par les Turcs, la lune de miel vire au vinaigre. En trempant leur langue dans le fiel, les agents annoncent un sale temps à l’aéroport, qui risque d’entrer en zone de turbulences. En tout cas, les départs volontaires proposés par Las n’enchantent guère certains, qui ont peur de se retrouver dans une nouvelle aventure. Bref, ils disent être las de Las et d’être des têtes de Turc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here