PARTAGER

Le juge Souleymane Téliko, qui va déférer devant le Conseil de discipline, sera assisté par un pool important d’avocats. Cer­tains membres du barreau com­me Me Massokhna Kane, El Hadji Moustapha Diouf seront, entre autres, de la partie, confie une source digne de foi. Cette même source d’ajouter que «plusieurs magistrats vont aller à Saint-Louis le soutenir également».
M. Téliko sera jugé par ses collègues, membres du Conseil de discipline, qui ont tous bénéficié de la loi portant rallongement de l’âge de la retraite de 65 à 68 ans. Une disposition que le magistrat raillait en ces termes le 3 décembre passé : «Cette réforme fait ainsi la part belle à un groupe restreint de magistrats, en l’occurrence 18 d’entre eux sur plus de 500 que compte l’effectif du corps. La différence de traitement est donc manifeste. Reste à savoir si elle est justifiée.»
Sauf renvoi, l’affaire Téliko sera jugée demain mercredi. D’après la loi, c’est le premier président de la Cour suprême, Mamadou Badio Camara, qui va présider la Cour.
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here