PARTAGER

Le saccage du siège du parti Pastef est en réalité « orchestré par Ousmane Sonko  pour ensuite se faire passer pour la victime» selon Awa Niang, le deuxième questeur de l’Assemblée. « La violence est l’arme des faibles. Les responsables de Bby ont d’autres choses à faire que d’aller saccager le siège des patriotes. Nous avons un bilan à vulgariser. Nous connaissons Sonko pour l’avoir côtoyé à l’hémicycle. Je sais de quoi il est capable » a-t-elle déclaré pour écarter toute suspicion.

En marge de la cérémonie d’inauguration de la grande mosquée de Pikine ou elle a pris part, le ministre de la Jeunesse a aussi voulu « rétablir la vérité sur les marrons du feu ».

« Contrairement à ce qui a été dit, les marrons du feu n’ont rien à voir avec une milice. Ils ont été créés en janvier 2011. Macky Sall a été attaqué ici à Pikine, c’est la cause de la création des marrons du feu. Même à cette époque où nous étions des opposants nous n’avons pas prôné la violence, je ne vois pas l’interet de le faire maintenant surtout que nous avons un bilan largement positif » a déclaré Pape Gorgui Ndong. Qui n’a pas manqué de commenter « la volonté de l’opposition de plonger le pays dans un cycle de violence ».

D’après Pape Gorgui Ndong, le peuple est assez mature pour ne pas « suivre l’opposition. Certes, l’adversité est permise en politique mais cela ne veut pas dire une animosité. L’opposition n’a pas de programme alternative c’est la cause pour laquelle elle veut occuper la rue » a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here