PARTAGER

«J’ai toujours fait confiance à la justice de mon pays et je crois que l’institution judiciaire est libre. Elle s’est appuyée sur des faits pour pouvoir prononcer son verdict. Et moi je crois au pouvoir de la chose jugée.» Telle est la réaction du président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar (Bby) aussitôt après la condamnation de Khalifa Sall à 5 ans de prison ferme. S’agissant d’instrumentalisation de la justice dont parle l’opposition, Aymérou Gningue n’est pas du même avis. «Aujourd’hui, il y a un jugement. Je prends acte du jugement qui a été fait. Dire que la justice est instrumentalisée, c’est de l’idéologie. Et moi, vraiment, je veux m’éloigner de l’idéologie. Je crois que le Sénégal est un pays de droit, un pays avec des pouvoirs. Que chaque pouvoir exerce pleinement son rôle !», a-t-il dit hier lors d’une rencontre avec l’Inter-cadre des syndicats d’enseignants.
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here