PARTAGER

Candidat au baccalauréat, le jeune Djiby Sadio ne poursuivra pas les épreuves de cet examen. Souffrant de douleurs atroces depuis quelques jours au niveau du ventre, il avait quitté son centre d’examen pour se faire traiter au poste de santé de Vélingara. Hélas, il ne reviendra pas puisqu’ayant rendu l’âme au cours de son évacuation.

Les candidats au baccalauréat du jury 1011 du lycée de Kounkané, dans le département de Vélingara, ont mal terminé les dernières épreuves de cet examen. Un des leurs qui avait fini de plancher sur les épreuves d’anglais de ce vendredi ne supportant plus les douleurs atroces qui l’assaillaient depuis quelques jours au niveau du ventre, a quitté le centre pour se faire traiter au poste de santé de la localité. Djiby Sadio, 19 ans et natif du quartier Niary Tally de Dakar, ne reviendra plus dans le centre. Il a définitivement quitté ce bas-monde au cours de son évacuation. A la fin des épreuves de la matinée, ses camarades de classe, n’y croyant pas leurs oreilles, ont accouru en masse au poste de santé, pour vérifier la triste réalité. Inconsolables, ils sont retournés sur leurs pas, au centre, le cœur ailleurs.
Selon ses proches, le défunt souffrait de maux de ventre intermittents qui ont commencé la veille de l’examen. Tenant coûte que coûte à passer les épreuves, il souffrait en silence et a passé la première journée des épreuves sans trop de problèmes.
A sa mort, les autorités scolaires et administratives ont tenu à ce que l’on s’assurât des motifs réels du décès. Le certificat de genre de mort établi par le Dr Koté, du centre de santé de Vélingara, fait état d’une mort naturelle, avec aucune lésion intérieure et un abdomen gonflé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here