PARTAGER
El hadj Malick Gackou, coordonnateur de la coalition Manko Taxawou Sénégal.

Rude bagarre entre les coalitions Bby et Manko taxawu senegaal mardi à Guédiawaye. Résultat : 12 blessés dont deux aux urgences du côté de la coalition de Bby et un véhicule Pick-up caillassé par les jeunes proches de Malick Gackou. Le directoire des représentants du campagne de Bby de Guédiawaye, par le biais de son porte-parole, Cheikh Sarr, déclare : «Nous avons décidé de porter plainte contre Malick Gackou et ses troupes pour agressions contre nos responsables.» L’ex-maire de Guédiawaye poursuit : «Ce qui s’est passé est inadmissible. Les éléments de Malick Gackou que je cite ont agressé notre candidate tête de liste départementale, Anna Gomis, mais également Mamadou Yaya Ba, coordonnateur de la Cojer de Guédiawaye, évacué d’urgence à l’hôpital Roi Beaudoin pour des soins intensifs. D’autres sont actuellement à l’hôpital, 12 victimes c’est trop.» «Il faut que les coupable soient repérés et soient traduits en justice», soutient Sarr. La tête de liste Anna Gomis a été poursuivie par un groupe de jeunes armés de tessons de bouteille, indique-t-on. «Heu­reu­sement que je l’ai échappé belle, ils ont failli me tuer. D’autres avaient des couteaux et des objets tranchants», informe-t-elle en sanglots.

«C’est archi faux»
Mor Diop, responsable des jeunes du Grand Parti, en réaction, dira : «c’est archi faux. Nous étions tranquillement dans nos véhicules pour une caravane de sensibilisation auprès des populations. C’est ainsi que les jeunes de Bby nous ont jeté des pierres, nous avons riposté. Sur ce, nous avons avisé nos responsables et ils ont décidé de porter plainte contre eux.»
Le commissariat central de Guediawaye est finalement intervenu avec des grenades lacrymogènes pour disperser la foule.
latifmansray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here