PARTAGER

L’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) dit niet au quatrième format du pain vendu à 200 F Cfa la baguette. Selon son président Momar Ndao, c’est une supercherie des boulangers en complicité avec les autorités.

Le consumériste en chef estime que ce n’est pas la première fois que les boulangers roulent les consommateurs dans la farine en proposant un quatrième format. « Ils l’ont déjà fait il y a de cela quelques années, d’abord ils ne vont pas respecter le poids, ils ne l’ont jamais respecté », fulmine-t-il.

Momar Ndao est convaincu que les boulangers vont piéger les clients en créant une fausse pénurie de la baguette de 150 francs au profit de celle qui coûte 200 francs.  « Quand ils disent qu’ils font un quatrième format à 200 F Cfa, vous venez au niveau de la boutique ou au niveau de la boulangerie, on vous dit les pains de 150 F Cfa sont finis, en ce moment vous serez obligé d’acheter un pain de  200 fr», soutient-il.

Avant de préciser qu’ « aucune administration ne peut imposer aux boulangers un nombre de pain à faire de 150 ou de 200 Fr ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here