PARTAGER

Meilleur joueur africain de l’année, l’international sénégalais Sadio Mané n’a finalement pas pu effectuer le déplacement à Dakar, au lendemain de son sacre en Egypte. Un «problème administratif» aurait contraint le joueur à retourner à Liverpool.

Le «Sénégal du foot» n’a finalement pas eu l’occasion de communier avec le Ballon d’or africain 2019, hier à Dakar. La nouvelle est tombée dans la matinée, alors que l’attaquant sénégalais de Liverpool était attendu en début d’après-midi à l’aéroport Blaise Diagne de Diass. Tout était quasiment prêt pour accueillir l’enfant de Bambali avec une cérémonie programmée au Musée des civilisations noires, en présence du Président Macky Sall, avant que l’événement ne soit finalement reporté à une date ultérieure. Dans le communiqué du comité d’organisation, il est mentionné que «ce report indépendant de notre volonté est causé par un problème technique avec les autorités de l’aéroport de Tunis… Sadio Mané et le comité d’organisation se désolent des désagréments causés par ce report». Des «raisons administratives» expliqueraient donc l’absence du joueur à Dakar. Alors que pour beaucoup de Sénégalais, l’argument semble trop léger pour expliquer ce changement de dernière minute. Ce dernier aurait plutôt été contraint par les dirigeants de son club, pas très emballés à l’idée de lui accorder plus de trois jours de vacances, en pleine semaine. Surtout avec le déplacement des Reds à Tottenham ce samedi pour un match important comptant pour la 22e journée de Premier League.
A noter que dans la délégation qui devait accompagner le nouveau Ballon d’or, on parle des onze personnes qui ont fait le déplacement avec lui depuis Londres dont le médecin de Liverpool et des deux gardes du corps, mais également le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor, le vice-président Abdoulaye Sow ou encore le sélectionneur Aliou Cissé. Si les autres ont regagné Londres avec le nouveau Ballon d’or, le trio sénégalais a finalement rejoint la capitale égyptienne pour y passer la nuit avant de rallier Dakar dans la soirée d’aujourd’hui.
Du coup, l’accueil triomphal attendu par tout un Peuple n’aura finalement pas lieu. Ce qui a un peu plombé l’atmosphère et la joie des nombreux Sénégalais, heureux d’avoir enregistré un deuxième Ballon d’or africain, dix-huit ans après le doublé de l’ancien capitaine des Lions El Hadji Diouf. Certainement, ce n’est que partie remise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here