PARTAGER

Le ’’Telstar 18’’, le ballon officiel de la Coupe du monde 2018, est «plus léger» et «plus difficile à dompter» comparé aux ballons jusque-là connus, a assuré le portier international sénégalais, Pape Seydou Ndiaye. «Oui, je peux vous assurer que c’est un ballon difficile à dompter, il est plus léger et plus petit comparé aux autres», a dit le portier international, en écho aux premières critiques formulées contre ce ballon. «D’ailleurs, je vais demander aux intendants (de la sélection), s’il est possible que je puisse l’avoir pour continuer à m’entraîner avec», a ajouté le portier international. Pape Seydou Ndiaye, qui n’avait plus joué avec l’Equipe nationale depuis septembre dernier lors du match contre le Burkina Faso à Ouagadougou (2-2), a été rappelé pour les deux matchs amicaux de préparation joués par les Lions en mars dernier. Le portier du Jaraaf de Dakar, titularisé contre l’Ouzbékistan (1-1) le 23 mars, dit faire tout son possible pour faire partie des 23 sélectionnés pour la phase finale de la Coupe du monde 2018, du 14 juin au 15 juillet. Avant Pape Seydou Ndiaye, l’Espagnol David De Gea de Manchester United avait émis des critiques relativement au ballon officiel de la Coupe du monde 2018, qu’il juge «vraiment étrange». «Il prend des trajectoires bizarres, je pense qu’il aurait pu être amélioré», avait dit De Gea dont le remplaçant, Pepe Reina, n’a pas dit autre chose, allant jusqu’à demander que ce ballon soit changé. «Ils devraient le changer, il reste encore du temps», a-t-il dit, ajoutant que l’on risque de «voir plus de trente-cinq buts de loin» à cause de ce ballon. L’Allemand Marc-André ter Stegen du Fc Barcelone, également abonde dans le même sens, estimant que le ’’Telstar 18’’ est un ballon qui «bouge beaucoup, il est difficile à bloquer».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here