PARTAGER

Bamako est une ville maudite pour le sport sénégalais. Après 2002 en foot et 2011 en basket, 2017 confirme l’adage : jamais 2 sans trois. Hier, les Lionnes ont perdu à Bamako leur couronne devant un Nigeria insolent de réussite. Le Sénégal, qualifié pour le Mondial, est passé au travers de son match, a multiplié les maladresses de façon incroyable. Bref, les griffes des Lionnes n’étaient pas acérées. C’est sans doute lié à la malédiction de Bamako où sont systémiquement enterrés nos espoirs de conquête sportive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here