PARTAGER

«Monsieur le Premier ministre, nous partageons le même Sénégal. Je suis Socialiste et vous êtes de l’Apr. Mais je veux dire à qui veut l’entendre que le jour où le pays fera appel à moi, je répondrai. Il n’y a pas de confusion entre la politique et l’administration. Les collectivités locales sont des démembrements de l’Etat. Mariè­me Faye Sall est une sœur qui m’appelle assez souvent.» C’est l’accueil que Bamba Fall a réservé au Premier ministre Boun Ab­dallah Dionne et sa délégation pour présenter les condoléances du président de la République au maire de la Médina qui a perdu un de ses oncles. Bamba Fall, visiblement ivre de joie, anticipe l’interprétation qui pourrait être faite de ses envolées panégyriques aux relents de meeting de ralliement. «Macky Sall est un homme généreux. Je sais que certains diront que je suis en train de préparer ma transhumance. D’abord, je précise que je suis Socialiste à vie. Mais je ne tairai jamais le bonheur de voir quelqu’un qui me manifeste son estime. Et c’est le cas de Macky Sall qui est un frère, malgré mes attaques contre lui. Quand quelqu’un se déplace pour vous présenter ses condoléances, c’est un geste très fort, d’autant plus que les gens avec qui je partage le parti et la coalition n’ont pas mis le pied ici», a dit M. Fall. A Dionne, il insiste : «Dites au Président que ce qu’il a fait aujourd’hui est énorme. Je suis comblé. Téranga téranga moo kay fay», a-t-il ajouté. Cependant, Bamba Fall n’a pas oublié la situation du maire de Dakar. «Nous, famille de Khalifa Sall, apprécions ce geste. Je lui confie Khalifa Sall et nous espérons qu’il sortira de cette situation», conclut-il.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here