PARTAGER

Bamba Fall parle encore. Et c’est la deuxième fois en l’espace de 72 heures. Après L’Observateur, le maire de la Médina s’est entretenu avec Dakaractu.com hier. Et c’est pour revenir sur le soutien attendu de Khalifa Sall à un candidat. «Même si Khalifa parle, ma position va tenir compte de l’intérêt de la Médina», avait-il souligné. Une phrase qui l’a «envoyé» dans le camp présidentiel. Mais il précise : «80% de mes militants ont un penchant pour un candidat de l’opposition. Je n’ai jamais promis mon soutien à quiconque. J’attends la décision de la Cedeao. Mais si toutefois la candidature de Khalifa Sall est rejetée, nous allons soutenir un candidat de l’opposition.» C’est qui paraît logique de toute façon et c’est la ligne de Taxawu senegaal qui a tenu un point de presse hier. Il n’y était pas, contrairement à Barthélemy Dias. Ce dernier affirme qu’il suivra la consigne de Khalifa Sall. Bamba Fall revient encore à la charge : «Que ça soit clair, je n’accepterai pas de ‘’ndigël’’ venant de quelqu’un. La décision que je vais prendre va dépendre de mon mouvement la Nouvelle vision.» En tout cas, le maire de la Médina ne fait que renforcer les suspicions sur ses intentions. En attendant, il rappelle : «Quand je suis allé travailler avec le maire de Dakar, j’avais pris mes responsabilités et je n’avais demandé l’autorisation de personne. Mes préoccupations, ce sont les élections municipales. Il faut que ça soit clair. Pour le moment, je n’ai pris aucun engagement avec aucun candidat. Il faut que les gens arrêtent de mentir.» Toutes ces rumeurs, selon lui, viennent «d’un lobby qui se trouve au sein de Taxawu Dakar et proche de Khalifa Sall». Il ajoute : «Et vous savez pourquoi : ils ne sont rien sans lui, ils n’ont pas de base et moi la légitimité que j’ai eue, c’est grâce à ma base.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here