PARTAGER
Néné Fatoumata Tall, ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne.

Le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et la construction citoyenne, Néné Fatoumata Tall, a lancé lundi, les travaux du Domaine agricole communautaire (Dac) de Keur Samba Kane mis en œuvre par le gouvernement pour la promotion de l’entreprenariat agricole. Elle rassure que les travaux du Dac, qui ont accusé un retard dans le démarrage, seront livrés dans huit mois.

Les travaux du Domaine agricole communautaire (Dac) de Keur Samba Kane seront livrés dans huit mois, a promis la ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction cito­yenne, Néné Fatoumata Tall, qui présidait lundi le lancement des travaux. «Le Dac de Keur Samba Kane, d’un investissement de 6,5 milliards de francs Cfa, fait partie du lot des quatre Dac de première génération prévus dans le cadre du Prodac. Il s’agit du Dac de Séfa inauguré en 2016, de celui de Keur Momar Sarr et de Sangalkam qui sera lancé prochainement. Le tout d’un financement de 29 milliards francs Cfa accordé à ces quatre espaces agricoles», a dit la ministre. Admettant que les travaux ont accusé un retard dans le démarrage, Mme Tall signale que c’est d’ailleurs après avoir fait le constat sur les lenteurs que le chef de l’Etat les a donné des instructions de redynamiser les Dac. Elle dit : «Nous sommes dans une nouvelle dynamique qui consiste à booster et à faire du fast track. Et cela va se faire sentir au niveau des Dac». Toutes raisons de l’initiative prise pour «relancer les travaux du Dac de Keur Samba Kane avec notre partenaire, l’entreprise Green 2000». Elle a tenu à saluer «le dynamisme du Prodac, notamment son coordonnateur, qui depuis qu’il est là, a insufflé un vent nouveau au Prodac». Et de promettre également, «très bientôt vous verrez que les Dac de première génération seront finis d’être réalisés. Nous comptons créer bien d’autres Dac dans d’autres localités dans le cadre de l’équité territoriale».
Pour le Dac de Keur Samba Kane, un centre d’incubation pour former les jeunes sur la production agricole sera construit au cœur du Dac, informe la ministre de la Jeunesse, de l’emploi et la construction citoyenne. Néné Fatoumata Tall estime que l’objectif «c’est d’avoir 2000 jeunes entrepreneurs agricoles du Baol qui vont travailler au niveau du cœur de Dac». Et ceci sans compter, poursuit-elle, «les groupements agricoles qui vont se former autour du cœur de Dac qui bénéficiera d’un poulailler, d’une bergerie, d’entrepôts d’emballage, d’une zone de traitement agro-industriel, d’une station météorologique, pour créer plus d’emplois».
Le domaine agricole de Keur Samba Kane, qui va se construire sur 2 mille hectares, sera exclusivement dédié «au mix entre l’élevage et l’agriculture et aura des agriculteurs et des éleveurs», renseigne le coordonnateur national du Prodac, Pape Malick Ndour. Ce qui va contribuer, selon lui, «à renforcer le dispositif institutionnel qui existe en matière de politique d’autosuffisance du Sénégal en moutons de Tabaski». L’autre particularité du Dac, poursuit-il, c’est de «travailler sous serre pour plus de rentabilité, mais aussi pour avoir des produits de qualité et une productivité meilleure». Parce que, explique-t-il, «nous sommes conscients des contraintes hydrogéologiques ou hydro-agricoles que présente cette zone».
A sa suite, le directeur de Green 2000, une entreprise israélienne, qui va réaliser les travaux, fait noter qu’ils ont «eu quelques problèmes avec le financement du Dac, mais maintenant avec les nouvelles autorités, ça marche plus vite». Il assure que «s’il n’y a pas de problème, notamment si le financement est disponible tout au long du chantier, le délai de 8 mois pourra être respecté. Nous avions arrêté les travaux en novembre 2017, ça fait maintenant deux ans». Pour sa part le maire de Keur Samba Kane, Ibrahima Fall, a demandé à la ministre la réalisation de forages ou un transfert d’eau dans cette zone autour du Dac, mais également l’électrification de la zone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here