PARTAGER

Pour les Législatives du 30 juillet 2017, l’Union des coordinations de Lambaye et Bambey s’est trouvée à Ndangalma. Ces Socialistes ont à leur tour réclamé leur part du gâteau, au moment où les Apéristes se disputent les postes. «Nous nous sommes réunis pour travailler sur les investitures au niveau du Parti socialiste. Nous avions été reçus par le secrétaire général qui nous avait demandé de retourner à la base et de lui faire des propositions. Nous lui avons proposé deux dames et deux hommes. Ce sera à lui de nous dire qui sera titulaire et suppléant. Il devra arbitrer», a déclaré Abdoulaye Diouf, secrétaire général chargé des élections de la coordination de Bambey. Les camarades de Ousmane Tanor Dieng ne comptent pas, en tout cas, laisser le parti présidentiel prendre les deux sièges du département. M. Diouf se veut clair : «Nous attendons aussi au niveau de l’Apr pour savoir ce qu’elle fera. Mais nous avons exigé que le Ps ait au moins un député sur les deux du département. Nous sommes intransigeants là-dessus.» Pour Bambey, ils ont déjà choisi Ely Fall, secrétaire général, et Bousso Ngom, présidente des femmes. Alors que pour Lam­baye, Bakhaw Diène et Fatou Diome de Bambey Sérère sont leurs candidats. «Nous avons jugé que le Parti socialiste doit avoir quelque chose parce qu’il n’a pas de député ni de haut conseiller territorial dans le département», ajoute Abdoulaye Diouf.
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here