PARTAGER

Les relations ne sont pas des meilleures entre Ndiagne Diop, maire de la commune de Bam­bylor, et le marabout Thier­no Amadou Bâ. Des ondes de choc entre le temporel et le religieux dans cette commune qui se sont fait ressentir à l’occasion du Comité local de développement (Cld), présidé jeudi par le sous-préfet Bathie Diop. Thierno Amadou Bâ n’a pas manqué en effet de dénoncer le comportement de l’édile de la localité. «Le maire de la commune ne donne aucune importance aux familles religieuses ainsi qu’aux événements religieux dans la commune», a-t-il déploré jeudi lors du Cld en prélude au 25ème ziarra annuelle de feu Thierno Djibril Ousmane Bâ qui se tient le 3 mars prochain. «Nous avons le soutien de l’Etat et de tous ses services à l’occasion de chaque ziarra alors que le maire Ndiagne Diop ne fait aucun effort pour nous accompagner», a enchaîné le marabout, avouant même que des bonnes volontés s’y sont mises pour ramener le maire à la raison en vain. «Après l’édition précédente, le ministre Oumar Guèye, maire de San­galkam et coordonnateur dé­par­temental de l’Apr, avait promis de lui en parler pour qu’il soutienne le Comité d’organisation de la ziarra. Depuis lors, il m’a juste appelé deux fois avant de reprendre sa posture de départ», a regretté le marabout devant le parterre d’autorités dont le premier adjoint de Ndiagne Diop, Landing Mben­gue, qui a promis pour sa part «le soutien et l’accompagnement de la mairie» pour la réussite de cette édition qui aura pour thème «L’unité et la fraternité dans la société».
Des propos qui ont laissé de marbre Ndiagne Diop. Joint par téléphone par la Rdv sur la question, l’édile s’est montré clair par rapport à son absence. «Je ne suis pas disponible et j’ai envoyé mon premier adjoint pour me représenter», a-t-il assuré, avant de demander au marabout «d’assumer ses propos» tenues lors du Cld. Pour autant, a-t-il assuré n’être «l’otage d’aucune famille religieuse».
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here