PARTAGER

Thierno Sow a succombé à ses blessures  après avoir été atteint de deux balles. Agé de 26 ans, le berger conduisait tranquillement son troupeau à la recherche de pâturage.  C’est arrivé aux abords d’un verger que tout a basculé. «Les faits ont eu lieu vers 18 heures à hauteur d’un verger occupé par des Baye Fall. Au motif que des bêtes sont entrées dans le verger, ils ont tiré et l’ont atteint avec deux balles : un au niveau de la jambe et un à l’abdomen. Il a finalement succombé à l’hôpital Cto», a retracé Modou Sow, un proche de la victime. Thierno Sow est marié et père de deux en­fants.  Sa disparition tragique a plongé son  village de Dény Guedji Sud dans la consternation et certains ont même crié à la vengeance. Ce qu’a fortement déconseillé l’oncle du défunt qui demande toutefois à l’Etat de prendre ses responsabilités.   «Le verger se trouve entre Bambilor et Mbèye et il appartient à Modou Kara Mbacké. Les gardiens sont des talibés du marabout et ont installé la psychose dans les environs et menacent sans cesse les éleveurs. Ils n’en sont pas à leur première attaque mais aujourd’hui il y a eu mort d’homme», a noté en effet Man­sour Sow. «Les populations sont très remontées et ont même voulu se faire justice mais nous les avons calmées pour l’instant. Tout ce que nous demandons c’est que l’Etat prenne ses responsabilités car ça commence à faire trop maintenant», a-t-il pour­suivi.  Aux dernières nouvelles, l’auteur présumé des coups de feu mortels a été appréhendé samedi par la gendarmerie qui a ouvert une enquête pour faire la lumière sur les circonstances qui ont conduit à cet événement tragique.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here