PARTAGER

Le Campagne du parrainage a démarré en banlieue dakaroise par une série de manifestations. Au cours d’un grand meeting qu’il a organisé, le directeur des Télécommunications, Modou Mamoune Ngom, a mis sur pied le Cesam (Collectif pour l’Emergence en banlieue à l’action du Président Macky Sall). «Nous allons travailler pour que le chef de l’Etat puisse être réélu pour son second mandat», a fait savoir M. Ngom, en présence de ses militants réunis à la place publique située dans la commune de Wakhinane Nimzatt. En présence des responsables politiques du département, le maire Racine Talla, Dg de la Rts, du responsable Boubacar Vieux Diop, coordonnateur du mouvement Grame, Mamadou Yaya Ba, coordonnateur de la Cojer.
Le maire Aliou Sall a profité de cette occasion pour sensibiliser les militants. Il a dégagé un plan de travail qui sera opérationnel avant d’être exécuté sur le terrain sous sa supervision. «Pour que ce travail puisse se faire, il va falloir se serrer les coudes, travailler la main dans la main, éviter de se mettre les bâtons dans les roues. Elargissez le périmètre de votre travail, aidez ceux qui sont un peu faibles au niveau de leur localité. Ça ne sert à rien de se chamailler, dites-vous bien que le travail que nous allons faire, c’est pour le chef de l’Etat. Donc, pensez-y», a soutenu le maire Aliou Sall avant de promettre les 17 mille signatures dans la commune de Wakhinane Nimzatt : «Nous sommes prêts pour atteindre les 76 mille signatures dans le département.»
Par ailleurs, à Yeumbeul, cela s’est déroulé sous l’initiative du maire Daouda Ndiaye, qui a regroupé les délégués de quartier, les imams, et les Badianou gokh. Ces derniers étaient au nombre de 500 déjà inscrits. Selon le maire Douada Ndiaye, l’objectif est «d’atteindre 17 mille signatures ici à Yeumbeul Nord. Le travail se fera à travers des visites de proximité, du porte-à-porte. On va parler aux populations, leur présenter les réalisations du chef de l’Etat.  Parce qu’aujourd’hui, le chef de l’Etat mérite un deuxième mandat. Tout le monde sait que le Sénégal est en voie d’émergence. Les populations de la localité de Yeumbeul Nord sont conscientes des réalisations qui ont été faites ici, particulièrement les inondations», soutient le maire Douada Ndiaye. Même son de cloche chez les notables et délégués ainsi que les Badianou gox qui ont promis de dérocher les 17 mille signatures.
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here