PARTAGER

Le Conseil d’administration du Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine a décidé d’infliger une pénalité financière semestrielle aux banques qui n’ont pas encore la certification de conformité Pci Dss, devenue une norme obligatoire et permettant de garantir la sécurisation dans les transactions, selon le Dg de Gim-Uemoa Blaise Ahouantchede.

Le directeur général du  Grou­pement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, Blaise Ahouant­chede, a demandé hier à toutes les banque de la zone d’emboîter le pas à la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (Cncas) qui vient de décrocher sa certification de conformité Pci Dss. «Nous demandons à la communauté bancaire d’accélérer le processus de la certification de la norme Pci Dss qui est devenue une norme obligatoire, en ce sens que demain les banques qui ne seront pas certifiées vont recevoir des pénalités. Le Conseil d’administration de Gim a décidé la semaine dernière qu’une pénalité financière soit appliquée par semestre pour non-conformité», informe M. Ahou­ant­chede. Qui explique : «Nous avons une responsabilité collective quant à la sécurisation des transactions dans la zone. Et si nous nous engageons vers la dématérialisation, la numérisation, nous n’avons pas le choix. Nous devons garantir aux consommateurs la sécurité des transactions. Nous avons une mission consistant à garantir la sécurité des transactions au sein de la zone Uemoa, les transactions sur les équipements monétiques, la lutte contre la cybercriminalité. C’est pour cela qu’il y a quelques années, nous avions initié un gros chantier de sécurisation dont tous les acteurs, notamment les banques, doivent s’y conformer. Le Gim est le gendarme, il va veiller à ce que toutes les banques puissent se conformer pour qu’ensemble, nous puissions lutter contre la criminalité et la cybercriminalité au sein de la zone Uemoa.»
La Cncas, dans le cadre du volet de mutualisation de la prise en charge de la norme de sécurité Pci Dss, a été la 1ère banque à être certifiée au sein de la zone. En effet, renseigne le directeur général, la Cncas a mis en place un système qui permet de mettre en commun les moyens de réduire les coûts de la certification. «C’est un pas dans notre stratégie. Nous avons dit qu’il nous faut assurer la sécurité de nos systèmes d’information, la monétique en est un. Et après, nous allons développer de nouvelles offres de produits. Donc, nous sommes tout à fait conformes et logiques avec notre démarche», se réjouit Malick Ndiaye.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here