PARTAGER

L’international sénégalais, Moussa Wagué, n’aura pas eu le temps de prendre ses marques à Barcelone. Transféré il y a moins de deux semaines de Eupen au Barça, le défenseur sénégalais souffre d’une douleur à l’adducteur de la cuisse droite et sera absent pour 4 semaines.

Un vrai coup dur pour l’international sénégalais, Moussa Wagué. Récemment transféré dans l’équipe B du Barça, le défenseur sénégalais n’aura pas longtemps profité de ses débuts en Catalogne. Le joueur de 19 ans souffre d’une douleur à l’adducteur de la cuisse droite, blessure contractée lors de la dernière séance d’entrainement de l’équipe à Torremirona, et sera absent pendant quatre semaines.
Du côté des Girondins de Bordeaux, la reprise approche pour le latéral gauche international sénégalais, blessé lors de la Coupe du monde. Lundi dernier, les Girondins de bordeaux ont retrouvé le chemin de l’entraînement. Youssouf Sabaly et Alexandre Mendy ont travaillé un moment sur le bord du terrain, des exercices différents d’appui et de musculation. Sabaly a touché le ballon pour des exercices simples.
A l’inter de Milan, Keïta Baldé Diao s’est visiblement adapté. L’international sénégalais, qui s’est engagé lundi dernier avec le club italien, a rejoint le groupe de performance et semble avoir pris ses marques pour sa première séance d’entrainement. Transféré cette semaine de l’As Monaco en prêt avec option d’achat, le jeune international sénégalais de 23 ans va effectuer ainsi son retour en Serie A sous les couleurs nerazzuri après un passage remarqué à la Lazio de Rome. Diao Baldé Keïta qui arborait le numéro 14 sur le Rocher a vu son nouveau club lui réserver le numéro 11.

Niane s’offre un doublé et qualifie Metz
En France, trois jours après avoir renversé la situation pour s’imposer à Clermont en championnat, le Fc Metz a remis ça. Cette-fois en Coupe de la Ligue, contre le Grenoble de Philippe Hinschberger, son ancien entraîneur. Comme contre les Cler­montois, les Messins ont été menés pendant une grande partie du match, après un but de Malek Chergui (17’). Comme contre les Clermontois, Ibra­hima Niane a permis d’inverser le cours du match. Les circonstances sont un peu différentes, car le Sénégalais s’est cette fois distingué en inscrivant deux buts… sur penalty. Le premier à la 71e et le suivant dans les arrêts de jeu. Ce qui témoigne du sang-froid d’un buteur, mais aussi des capacités mentales de cette équipe décidément irrésistible en ce début de saison.
wdiallo@lequotidien.sn
(Source : intenet)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here