PARTAGER

Le «statut spécial» de Dakar, proposé par la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), continue de faire débat. Hier, c’est Barthélemy Dias, invité de l’émission Yoon wi de la Rfm, qui y a vu une «volonté manifeste de vouloir empêcher les Dakarois de choisir leur maire». En fait, ce proche de Khalifa Sall estime que Aminata Mbengue Ndiaye n’a fait que porter la parole de Macky Sall qui souhaite que le maire de Dakar soit nommé par décret et non élu. «C’est quand même le Haut conseil des collectivités territoriales, une institution de la République, même si on pouvait s’en passer, qui en fait la proposition. A ce titre, on ne peut pas évoquer un tel débat sans l’onction du chef de l’Etat. C’est que le Président Macky Sall ne peut pas concevoir que quelqu’un qui ne soit pas de son camp dirige la capitale. Il sait que perdre Dakar est une grosse erreur. Mais c’est surtout parce qu’il n’a pas une culture démocratique», a-t-il dit. L’édile de Mermoz-Sacré Cœur souligne qu’«en France, de Mitterrand à Macron, le maire de Paris a été toujours été de l’opposition sans que pourtant cela dérange le pouvoir». Barthélemy Dias invite donc, Aminata Mbengue Ndiaye à «renouveler le bureau du Hcct et ses commissions au lieu de s’occuper de choses qui ne la regardent pas».
Dans tous les cas, Dias-fils voit dans cet éventuel projet de nommer le maire de Dakar un «recul» de la décentralisation et de la démocratie. «C’est extrêmement dangereux. Dakar n’a pas besoin d’un statut particulier car c’est la seule ville qui a un statut constitutionnel. Il est écrit clairement dans la Constitution que Dakar est la Capitale du Sénégal», souligne-t-il. En revanche, Barthélemy Dias voit ce statut ailleurs. «S’il y a une ville qui doit avoir un statut spécial, c’est bien Touba qui, depuis 30 ans, réclame ce statut spécial. Avant de le donner à quelqu’un qui ne l’a pas réclamé autant le donner d’abord à celui qui le demande depuis des années», ajoute-t-il. Le responsable de Taxawu Senegaal rappelle d’ailleurs que rien que pour la liste unique du Khalife où il y a opposition et pouvoir et sans parité, Touba peut revendiquer un statut spécial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here