PARTAGER

La coalition Manko Takhawu Sénégal a sillonné les bastions socialistes du département de Diourbel. S’expliquant sur cette tournée, Barthélemy Dias dira : «Nous sommes venus dans le département de  Diourbel sur invitation de nos camarades socialistes de valeur, pour apporter le bonjour  du maire de Dakar Khalifa Sall, mais surtout apporter un message de la coalition Manko Takhawu Sénégal. Dans cette tournée, nous mettons l’accent sur l’importance qu’on puisse avoir des députés au service du Peuple et non au service des partis politiques ou des coalitions de partis politiques.» Il est revenu sur la composition de la coalition.  Il a fustigé les dépenses de prestige du pouvoir avec le Ter, qui va englober 600 milliards. Pour lui, cette coalition va restaurer les valeurs de la République et n’a pas vocation de donner à quiconque un leadership.
Avec une victoire de cette coalition aux Législatives, il y a aura bel et bien une séparation réelle des pouvoirs. Il dira que sa venue à Diourbel, visait à remobiliser les socialistes. Pour lui, Diourbel a besoin de saisir une perche pour avoir des députés du Peuple et saisir cette opportunité. Si sa coalition remporte les Législatives, Barthélemy Dias annonce la mise en place de commissions d’enquête parlementaires pour élucider tous les scandales qui ont lieu sous le magistère de Macky Sall. De l’avis de Dias-fils, le Président Macky Sall ira  en prison parce qu’il «refuse d’écouter. Il écoutera en prison».  Voulant prolonger leur manifestation en violation flagrante de l’arrêté préfectorale qui la fixait à 18 heures, les caravaniers ont dû inhaler l’odeur âcre des gaz lacrymogènes que les policiers ont jetés sur eux. D’ailleurs, Barthélemy Dias a sorti son pistolet pour tenir en joue un policier qui voulait tirer en l’air parce que l’autorisation de la manifestation était terminée. Il a même injurié.
Dans la matinée, l’ancien député était à Ndindy où il a donné la raison pour laquelle, les électeurs doivent faire confiance à la liste Manko Takhawu Sénégal.  Aux électeurs, il conseillera d’aller retirer leurs cartes et le 30 juillet de faire confiance à la liste Takhawu Sénégal.
badiallo@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Ce monsieur Barthelemy Dias insulte le Président Macky Sall à Diourbel :
    On l’arrête et on le jette en prison §
    Un jeune imam a critiqué les religieux confrériques, leurs privilèges éhontés et leurs éloignements des valeurs et des préceptes de la religion musulmane :
    On l’a accusé d’insulte à l’Islam et on l’a jeté en prison §
    On fait pareil, à ce Dias, en taule !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here