PARTAGER

«L’objectif du régime est de décourager et de faire douter parce qu’ils  savent ce qu’ils cherchent à faire ne passera. Le Sénégal  a été et restera une démocratie ce n’est pas le régime qui fera». Barthélemy Dias, libéré dimanche passé àprès avoir purgé  une peine de 6 mois pour avoir jeté le « discrédit sur une décision de justice »,  avait la nostalgie des rencontres politiques. C’est autour d’une conférence de presse aux allures de meeting politique que le « fidèle lieutenant » de Khalifa a réaffirmé son soutien au désormais ex maire de Dakar, candidat à la présidentielle, tout en prenant soin de solder ses comptes :« Ceux qui veulent ma liquidation n’ont ni le pouvoir, ni les moyens et encore moins l’intelligence pour réussir »

Par la même occasion, Barth a expliqué la cause des déboires de son mentor. Il a expliqué que depuis le régime de Diouf, le candidat qui a perdu la ville de Dakar va échouer à la présidentielle. «En 2009, nous avons profité de la dévolution monarchique pour gagner la mairie de Dakar. Cette perte de Dakar en 2009 a fait perdre le pouvoir à Wade en 2012. Macky Sall, qui a les mêmes chiffres que nous, l’ambassade de France, des Etats unis et de l’Union européenne, le sait puis qu’il a perdu la mairie en 2014. Il a compris que perdre veut dire trop de chose. Dakar a choisi un khalif. Sur les 19 communes, si vous gagnez 16 communes on est à 60%. Si khalifa candidat, il passera au premier tour. Et ça Macky le sait» a déclaré Barthélémy Dias. Qui souligne-t-il, n’est pas venu « verser dans le sensationnel et l’émotion parce que l’heure est grave ».

Par ailleurs, il a invité « Macky Sall à organiser les élections parce que demain fera jour.  Et aussi pour que le moment venu qu’on ait pitié. Il est en train de construire l’environnement de son autodestruction. Je ne fais pas dans la menace».

Le maire de Sicap Mermoz a profité de cette rencontre pour piquer les membres démissionnaires de Taxawu Dakar, la coalition qui a porté Khalifa Sall à la tête de la mairie de Dakar. « Que Pierre, Massemba ou Paul Dakar sachent que Dakar a toujours voté pour Khalifa Sall. La plupart des gens qui ont quitté Khalifa peuvent tirer un trait sur les municipales. Les populations n’avaient pas voté pour eux mais pour Khalifa».

L’ancien député socialiste a, par ailleurs, expliqué qu’il n’a pas 2 dossiers au tribunal. Il compte faire appel de son condamnation pour avoir jeté « un discrédit sur une décision de justice. je n’ai pas parlé de magistrature mais de makistrature.»

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here