PARTAGER

Ce mardi, dans la salle de basket du stade du 26 septembre de Conakry, a eu lieu le lancement du premier camp de basket en Guinée. Un «cadeau de Noël» offert par la Nba Afrique à la jeunesse de ce pays.

«Nous pouvons vous dire que nous avons reçu notre cadeau de Noël.» Ces mots sont du président de la Fédération guinéenne de basket, Sakoba Keïta, lors du lancement du premier camp de basket dans le pays, ce mardi dans la salle de basket du stade du 26 septembre de Conakry. Le patron du basket guinéen, visiblement très enthousiaste d’accueillir le vice-président de la Nba et président de Nba Afrique, Amadou Gallo Fall, mais également le directeur de Solektra, Samba Bathily, une entreprise africaine spécialisée dans l’énergie solaire.

«Nous en avons tant rêvé et voilà enfin que ce jour se réalise»
Dans le cadre du lancement de la Junior Nba en Guinée, M. Sakoba Keïta ne pouvait contenir sa joie. «Ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit la Nba. C’est la première fois. Ce qui est un honneur pour un pays comme la Guinée. Nous en avons tant rêvé et voilà enfin que ce jour se réalise avec le lancement de la Junior Nba en Guinée. Nous ne saurons remercier Amadou Gallo Fall pour ce qu’il fait pour le basket africain», dira le fédéral, aux côtés de ses pairs mais aussi du Directeur national des Sports, Lansana Kabassan Keïta.
Dans la même lancée que son compatriote, M. Keïta dira qu’il s’agit là d’un «bon départ pour le basket guinéen». Une première génération dont il espère offrir à la Guinée ses premières lettres de noblesse au sein du basket africain, dans les années à venir.
Rappelant qu’il s’agit de sa première visite en Guinée, le président de la Nba Afrique a salué le niveau des jeunes pensionnaires. «J’ai été vraiment impressionné par la passion et la qualité de jeu. C’est ma première visite en Guinée, même si cela faisait longtemps qu’on planifie ce projet. Je tenais donc à être ici pour voir ce qu’on peut faire», dira Amadou Gallo Fall. S’adressant à la cinquantaine de jeunes composés de 35 garçons et de 25 filles, le président de la Nba Afrique leur a rappelé les valeurs du sport fondées sur «la discipline, l’abnégation, le respect de soi, mais aussi de l’environnement».

Amadou Gallo Fall : «Former les formateurs, améliorer les infrastructures»
Au-delà des jeunes, M. Fall estime que sera également utile de «former les formateurs, améliorer les infrastructures. Nous sommes ici et seront ici dans la durée», a promis le vice-président de la Nba.
Concernant le volet infrastructure, l’entreprise Solektra, partenaire de la Nba pour les cinq prochaines années, promet, par le biais de son directeur, «la construction d’un terrain qui sera illuminé à l’énergie solaire, à l’image de celui inauguré la semaine dernière à Dakar. Cela devrait pouvoir se faire l’année prochaine», promet-il. Avant d’adresser un message de sagesse aux jeunes campeurs. «Dans la discipline, tout est possible», dira M. Bathily.
La Nba et Solektra qui travaille avec le chanteur américain, d’origine sénégalaise, Akon, ont procédé vendredi dernier au lancement officiel de la Junior Nba Sénégal. C’était lors de l’inauguration d’un nouveau terrain de basket construit dans la localité de la Sicap. En plus du ministère des Sports qui a fait le déplacement, le lancement a été marqué par la présence du Roi de Bafokeng, Leruo Molotiegi, la première localité sud-africaine à avoir abrité une Junior Nba League. Après le Sénégal, la Guinée devient le 13e pays africain à abriter le programme de développement destiné à des jeunes âgés de moins de 15 ans.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here