PARTAGER

A l’image du Saint-Louis Basket (voir par ailleurs) et du Dakar Université Club (Duc), l’inquiétude a fini de gagner l’équipe de l’As Douanes pour la suite de la saison de basket. Et cela, après la décision de la Fédération de reporter toutes les compétitions jusqu’à nouvel ordre suite au drame de Demba Diop.

C’est une fin de saison de basket compliquée que vit l’As Douane. Car en plus de rejouer la finale du championnat, les Gabelous doivent également préparer la finale de la Coupe du Sénégal face au Duc. Deux grands rendez-vous importants pour les dirigeants du club, mais également pour joueurs et staff technique.
«Nous vivons cette situation difficilement parce que nous sommes dans le flou. On doit s’entraîner, mais on ne sait pas comment on doit s’y prendre sachant qu’on ne sait pas quand est-ce qu’on va jouer. Le communiqué de la Fédé est clair, on parle d’une date ultérieure. C’est une situation vraiment terrible», se désole Mamadou Guèye «Papi», le coach de l’As Douanes.
Face à la situation, le technicien sénégalais espère que les autorités fédérales vont prendre leurs responsabilités afin de leur permettre de ne pas continuer à sombrer dans le flou. «On ne peut quand même pas continuer à s’entraîner. Cela demande un coup financier. Et il faut prendre cela en compte. Il y a une saison sportive qui devait se terminer ce mois-ci. Nous ne sommes pas les seuls à vivre ce problème. Les autres également vivent la même chose», souligne le coach de l’équipe championne en titre. En attendant d’être édifié sur la suite de la saison, l’entraineur des «Gabelous» confie avoir discuté avec ses joueurs et décidé d’alléger les entraînements à raison d’une séance tous les deux jours.

L’équation Marius Ndiaye
Après une finale perdue contre l’Asfa, l’As Douanes compte sur les deux prochaines finales pour sauver sa saison. «Nous étions dans une phase ascendante. Main­tenant, je ne sais pas si on sera au top au moment où nous devons jouer les deux finales à venir. Ce sera une gestion plus émotionnelle que physique ou technique.» «Surtout que l’objectif est de conserver notre titre de champion et reconquérir la Coupe du Sénégal que nous avons perdue l’année dernière», souligne-t-il.
Quant à l’idée d’une délocalisation des finales, agitée par certains acteurs du basket, avec la réfection pour un mois du stadium Marius Ndiaye pour les besoins de la co-organisation de l’Afrobasket masculin, l’entraîneur de la Douanes se dit partant, précisant que le plus important, à ses yeux, est de jouer. «Que ce soit à Saint-Louis, Thiès ou ailleurs, on va jouer», note «Papi».
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here