PARTAGER

La Fédération sénégalaise de basket a confirmé samedi, dans un communiqué, la co-organisation de l’Afrobasket masculin 2017 avec la Tunisie. Un événement prévu en septembre prochain et qui nécessite une rénovation du stadium Marius Ndiaye qui n’est pas aux normes internationales.

La Fédé de basket a confirmé la co-organisation de l’Afro­basket 2017 avec la Tunisie. Accroché samedi au stadium Marius Ndiaye, le président Babacar Ndiaye a, à son tour, confirmé l’info. Un événement prévu en septembre prochain (8 au 16) et qui nécessite une rénovation du stadium Marius Ndiaye qui n’est pas aux normes internationales.
Justement, sur ce chapitre, le patron du basket sénégalais se veut rassurant, malgré le délai et le gros travail que nécessite la réfection de Marius Ndiaye. «Nous avons apprécié la situation. C’est vrai qu’il y a des travaux à faire au niveau du stadium. Mais déjà je ne pense pas qu’on aura le temps de changer le parquet, par contre il y a beaucoup d’amélioration à faire au niveau de la toiture, des vestiaires, des tribunes, de la loge aussi. Il faut dire que le ministre des Sports avait donné des instructions pour voir comment rénover le stadium et permettre aux pays présents à Dakar de jouer dans d’excellentes conditions», dira le fédéral. A ce sujet, informe-t-il, il est prévu une rencontre avec le ministère cette semaine, tout comme une visite des responsables de Fiba-Afrique, dans les prochains jours.

Quatre matchs par jour à Marius Ndiaye
Soulignant la parfaite organisation lors du dernier tournoi qualificatif de la Zone 2, organisé à Dakar, le fédéral confie que «ce sera presque les mêmes conditions. Il faudra loger sept équipes, jouer quatre matchs par jour pendant trois jours. Sur le plan logistique, nous avons une expérience à ce niveau-là. Le tournoi de la Zone 2 a été cité en exemple lors du Congrès de Fiba-Monde à Hong Kong. On aura un tournoi populaire à Dakar et on va gagner en rayonnement et aussi on va voir de grandes équipes africaines jouer à Dakar», note Me Ndiaye.

Le second tour à Tunis
Interpellé sur le choix du Sénégal, Me Ndiaye confie avoir eu l’aval du ministère des Sports. «Avant même de demander d’organiser à Dakar, nous avons eu l’accord du ministre. Nous avons reçu hier (vendredi) la lettre de notification de la Fiba-Afrique pour organiser les matchs des deux poules à Dakar. La Tunisie jouera à domicile avec les deux autres groupes. Les quarts, les demies et la finale se joueront à Tunis», informe le président de la Fédé, soulignant que les parties concernées ont travaillé sur le dossier durant «trois à quatre semaines».
Sur les raisons de ce rebondissement dans l’organisation, Me Ndiaye précise : «La Fiba-Afri­que n’avait pas une réponse définitive de l’Angola. Il leur fallait donc prévoir un plan B. Le Sénégal qui a toujours joué un rôle important dans le basket africain a été ciblé. C’est donc, un devoir et une obligation de faire en sorte que tout se passe bien. Et ce sera une occasion de promouvoir le basket sénégalais.»
A noter que la phase de poule est prévue du 8 au 10 septembre à Dakar et Tunis et le second tour du 14 au 16 septembre uniquement en Tunisie. Le dernier Afrobasket masculin organisé à Dakar remonte à 1997. C’est d’ailleurs l’année du dernier sacre des Lions.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here