PARTAGER

Qualifiés dès leur premier match contre le Rwanda, les Lions ont fait le plein de victoires en s’imposant devant le Mali (62-38), puis le Nigeria (84-63) pour terminer de la belle manière la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2019, à Abidjan.

L’Equipe nationale masculine de basket a réalisé un parcours sans faute lors de la dernière fenêtre des éliminatoires du Mondial 2019, à Abidjan. Après avoir assuré sa qualification dès le premier match contre le Rwanda (81-41), les Lions ont largement dominé le Mali (62-38) samedi avant de prendre leur revanche sur le Nigeria (84-63). C’est la meilleure manière de terminer une semaine pleine d’émotions, après la qualification au Mondial chinois, dès le premier match.
Il faut dire que le duel avec les Super Eagles avait un goût particulier pour les joueurs et le staff technique après le lourd revers à Lagos ((89-61) ; même si ces derniers ont déjà validé leur ticket pour le dernier tour depuis la précédente journée.
Une revanche qui avait une saveur particulière pour les Lions qui en ont fait la démonstration dès l’entame (27-19). Malgré une petite baisse de régime dans le second (40-34), Malèye Ndoye et ses camarades trouveront la formule pour inscrire à nouveau plus de 20 points dans le troisième (23-19) et quatrième quarts temps (21-10 pts).

Un Boubacar Touré en mode Mvp
A noter la prestation énorme de l’ailier-fort Boubacar Touré. De retour en sélection, le «Suisse» ne s’est pas fait prier pour réaliser le tournoi de sa vie. Face au Mali d’abord le samedi, alors que le coach, Abdou­rahmane Ndiaye «Adidas», avait décidé de laisser certains cadres au repos comme le pivot Youssoupha Ndoye ou encore le meneur Xane D’Almeida. L’occasion ne pouvait être plus belle pour l’ailier-fort de Fribourg qui a endossé le costume de leader de l’équipe. Meilleur scoreur sénégalais (20 pts) durant le week-end, le natif de Kaolack a impressionné de par sa classe, sa technique et sa présence sous le panier.
Malgré une blessure contre le Mali, il a tenu à terminer le match et s’offrir 14 points. Une rencontre d’ailleurs où l’entame n’a pas été facile avec une équipe malienne qui a remporté le premier quart temps d’un petit point (17-18). Nettement supérieurs, les Lions finissent par imposer leur rythme et creuser l’écart. Le reste ne sera qu’une partie de promenade (39-22, 55-35, 62-38).
Le Sénégal réalise ainsi un parcours sans faute et peut désormais préparer tranquillement le Mondial, prévu en août prochain.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here