PARTAGER

Deux victoires en autant de sorties pour l’Equipe nationale lors du tournoi international de Dakar regroupant l’Angola, la Côte d’Ivoire et l’Egypte. Après la Côte d’Ivoire samedi, les Lionnes ont battu l’Angola, hier au Stadium Marius Ndiaye. Deux succès rassurant avant d’entamer l’Afrobasket prévu à partir du 10 août prochain à Dakar. Les Lionnes disputent leur dernier match ce soir face à l’Egypte, au Dakar Arena.

L’Equipe nationale féminine a bien entamé le tournoi international de Dakar qui regroupe l’Angola, la Côte d’Ivoire et l’Egypte. Après la Côte d’Ivoire (70-61), samedi, les Lionnes ont pris le dessus sur l’Angola (88-69), dimanche, l’une des favoris de l’Afrobasket 2019. Une victoire qui permet à la bande à Astou Traoré d’aborder la phase finale de l’Afrobasket dans les meilleures conditions. Même s’il reste encore énormément de choses à corriger, surtout dans le secteur des rebonds (3 offensifs contre 32 défensifs face à la Côte d’Ivoire, 10 offensifs contre 26 face à l’Angola). Mais aussi sur les shoots extérieurs (6/16 face à la Côte d’Ivoire et 9/33 face à l’Angola). Des impairs qu’il faudra vite corriger par le staff technique.
Si la Côte d’Ivoire est une adversaire d’un niveau moyen, le match face aux Angolaises devait être un véritable test pour la bande à Astou Traoré. Avant d’affronter des équipes comme le Nigeria ou encore le Mali et le Cameroun pendant l’Afrobasket. Ce fut difficile. Après un premier quart très disputé et dominé par l’Angola (17-16), le deuxième sera aussi compliqué. Dominées dans le jeu intérieur et sur les shoots extérieurs, les Lionnes ont finalement pu renverser la tendance grâce à une bonne présence en défense (38-44). Avant de prendre le large dans le troisième quart temps pour finalement s’imposer de 10 points (55-65). Dans la dernière heure, les Lionnes combinent et se retrouvent facilement. Les angolaises finissent par abdiquer, dépassées par le rythme imposé par la bande à Astou Traoré. Le score sera finalement de 88 à 69.
Les Lionnes terminent le tournoi ce soir face à l’Egypte qui a perdu ses deux matchs respectivement face à l’Angola (88-81) et la Côte d’Ivoire (60-58). Un dernier match prévu au Dakar Arena et qui devrait permettre au staff technique de choisir la liste des 12 pour l’Afrobasket 2019 sur les 15 qui ont pris part au tournoi.

Cacophonie fédérale
Le tournoi international de Dakar n’a pas rassuré sur le plan de l’organisation. Marqué par de nombreux couacs, il a été programmé hier au Dakar Arena avant d’être finalement reprogrammé, à moins de deux heures du premier match opposant la Côte d’Ivoire à l’Egypte, au stadium Marius Ndiaye. Un changement de dernière minute, selon la cellule de communication, dû à des problèmes techniques. Du coup, la retransmission des matchs en direct sur la télévision nationale, n’a finalement pas pu se faire. L’équipe de la Rts était déjà au Dakar Arena et ne pouvait pas en quelques heures, démonter son matériel pour l’installer à Marius Ndiaye. Un cafouillage noté également auprès du public dont certains avaient décidé de ne pas faire le déplacement à Diamniadio. Au finish, les rencontres ont été décalées d’une heure afin de permettre aux équipes de se remettre du changement. Une cacophonie que certains espèrent ne pas avoir à revivre durant l’Afrobasket qui s’ouvre le 10 août prochain, au Dakar Arena.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here