PARTAGER

A quelques heures de disputer leur premier match de la prochaine journée des éliminatoires du Mondial 2019 à Lagos, les Lions devront corriger les errements en défense. C’est l’un des enseignements tirés par le coach des Lions, à l’issue de la préparation marquée par deux matchs contre la Centrafrique.

L’Equipe nationale masculine de basket a bouclé mardi sa préparation pour la prochaine journée des éliminatoires du Mondial 2019 prévue demain à Lagos. Les Lions ont livré et remporté les deux matchs amicaux contre la Centrafrique (71-52 et 70-61). Suffisant pour permettre à l’entraîneur des Lions, Abdourahmane Ndiaye «Adi­das», de tirer quelques enseignements avant le grand rendez-vous de Lagos. Sur ce chapitre, le technicien sénégalais souligne quelques manquements en défense et souhaite plus de rigueur. «Je pense qu’on manque plus de rigueur par rapport au match passé. Il faut qu’on se concentre plus que ça sur le plan défensif. Il y a eu beaucoup d’oublis. On doit être prêts par rapport au combat», dira le coach des Lions, à l’issue du second match face aux Fauves. Avant d’avertir sur ce qui attend l’équipe au Nigeria. «Il faut qu’on soit dans l’esprit de bataille. Si les mecs sont plus sérieux comme ils l’ont fait lors du premier match, en étant collectifs en défense et en attaque, en étant plus durs, parce que là-bas, ce sera comme ça, alors, on peut arriver à quelque chose. C’est juste une question de concentration», souligne le technicien sénégalais. Avant de poursuivre : «Il faut sur le terrain, quand tu rentres, que tu donnes le maximum. Ceux qui arrivent font la même chose.»
Malgré une bonne présence et une adresse en attaque avec plus de 70 points par match, «Adidas» note «un manque de collectif. Il y a eu beaucoup de jeu individuel. Après, on laisse l’adversaire revenir. Il faut qu’on arrive à être rigoureux quand on mène le jeu et à continuer à être collectifs, à ne pas donner des paniers faciles.»
Pour la préparation de cette journée, les Lions ont eu droit à une semaine de stage à Dakar. Le coach des Lions a fait appel quasiment aux mêmes joueurs qui ont disputé la dernière phase, en juin dernier, à Dakar. A noter l’absence de l’un des cadres de la Tanière, Mouhamed Faye, blessé et forfait pour ce déplacement de Lagos. Un groupe qui sera conduit par le capitaine de l’équipe, Malèye Ndoye, en compagnie du pivot des Wolves de Min­nesota, Gorgui Sy Dieng, ou encore Youssoupha Ndiaye, Xane D’Almeida et Maurice Ndour.
Les Lions, qui ont quitté Dakar hier en début d’après-midi pour Lagos, rencontrent demain le Rwanda dans la poule F, avant d’affronter le Mali, le lendemain, puis le pays hôte, le Nigeria, lors de la dernière journée.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here