PARTAGER

A moins de deux mois de la troisième journée des éliminatoires du Mondial 2019 prévue à Dakar, au stadium Marius Ndiaye, une délégation de la Fiba-Monde séjournera à Dakar du 23 au 24 mai 2018. Les responsables profiteront de l’occasion pour visiter le nouveau Palais des Sports de Diamniadio dont l’inauguration aura lieu entre juillet et septembre prochains.

C’est officiel depuis la semaine dernière. Dakar va abriter la troisième fenêtre des éliminatoires du Mondial 2019 du Groupe D qui regroupe outre le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Centrafrique et le Mozambique. La Fédération sénégalaise vient de recevoir un courrier de Fiba-Afrique pour l’informer des dispositions à prendre quant à l’organisation de la compétition prévue du 29 juin au 1er juillet prochain, au stadium Marius Ndiaye. C’est d’ailleurs dans ce cadre, informe une source proche de l’instance fédérale, qu’«une délégation de la Fiba-Monde va effectuer une visite dans la capitale, les 23 et 24 mai prochains afin de rencontrer les autorités sénégalaises». Durant son séjour, la délégation effectuera un tour à Diamniadio, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux du Palais des Sports, Dakar Arena. Même si le nouveau temple du basket sénégalais ne pourra pas accueillir la phase retour du Groupe D durant la période. La date de l’inauguration étant fixée entre juillet et septembre prochains. Au cours de leur séjour, poursuit la source, «la délégation de la Fiba-Monde rendra visite au ministre des Sports, Matar Ba, pour échanger sur les dispositions à prendre quant à la tenue du tournoi de Dakar».

Une subvention de près de 52 millions Cfa sur deux ans
Avec deux victoires contre une défaite, le Sénégal a terminé à la première place du Groupe D lors de la phase aller des éliminatoires, disputée en février dernier, à Maputo. Le Mozambique, pays hôte, occupe la deuxième devant la Centrafrique et la Côte d’Ivoire. A noter qu’à l’issue de cette troisième fenêtre, les trois équipes les mieux classées seront qualifiées pour le second tour, alors que l’équipe classée quatrième devra jouer le second tour des éliminatoires de l’Afro­can 2019.
Par ailleurs, dans un souci d’accompagner les fédérations nationales dans leurs politiques de développement, la Fiba Monde va accorder une subvention de 80 000 euros, soit près de 52 millions Cfa, à cinq pays africains classés Catégorie A, dont le Sénégal. «C’est une subvention qui va permettre d’appuyer ces fédérations en matière de développement administratif. Cela n’a rien à voir avec la préparation des compétitions. Il se trouve simplement que les fédérations ont, de plus en plus, besoin d’être entourées d’administratifs qualifiés. C’est dans cet optique que la Fiba Monde a jugé utile d’accompagner des fédérations comme le Sénégal», souligne la source. Non moins sans préciser que «des pays comme l’Angola ou encore la Tunisie sont pas concernés parce que suffisamment autonomes avec des budgets énormes». Prévue pour les deux prochaines années, la première tranche de cette subvention, soit 40 000 euros (26 millions Cfa), devrait être disponible en juin prochain. Une aubaine pour l’instance fédérale.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here