PARTAGER

L’Equipe nationale masculine de basket a entamé depuis hier sa préparation pour la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2019, prévue ce vendredi à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Un tournoi décisif pour les Lions qui n’ont besoin que d’une victoire sur les trois matchs à jouer, pour décrocher leur ticket pour la Chine.
En regroupement depuis hier, les Lions ont reçu à leur hôtel le directeur de Cabinet du ministre des Sports, Ibrahima Ndao, en compagnie du président de la Fédération sénégalaise de basket, Me Babacar Ndiaye, et des membres du staff technique.
Venu délivrer un message du patron des Sports, M. Ndao a rappelé à Malèye Ndoye et à ses camarades, l’importance de la mission qui les attend à Abidjan. «Le port du maillot national comporte un certain nombre d’exigences de comportement, de combativité, mais aussi de représentation. Vous avez le redoutable privilège de défendre les couleurs nationales face à d’autres nations, aussi engagées. Mais, vous avez toujours été à la hauteur de ces exigences», dira le représentant du ministre.
Pour le président de la Fédé, Me Babacar Ndiaye, l’heure n’est plus à la parole, mais plutôt à l’action avec une qualification dès le premier match. «Ce n’est pas le moment de parler, mais d’agir pour obtenir la qualification à la Coupe du monde 2019. Nous devons tous tirer dans la même direction pour décrocher cette qualification dès le premier match et éviter de se mettre une pression inutile», demande M. Ndiaye, après avoir salué les efforts consentis par l’Etat pour mettre l’équipe dans les meilleures conditions de préparation, mais également le staff technique.
A l’endroit des joueurs, le coach n’a pas manqué de rappeler l’importance de l’objectif qui les attend lors de cette dernière fenêtre. «Ce n’est pas une mission anodine. C’est une mission importante qui doit nous amener à la qualification à la Coupe du monde. Ce sera la victoire de tout le monde, de tous les Sénégalais. L’enjeu est important, mais nous allons essayer de le maîtriser par le jeu», dira Abdourahmane Ndiaye «Adi­das». Un discours qu’il n’a cessé de rappeler depuis le début du projet, entamé il y a un an déjà.
Dans la même lancée que son coach, le capitaine des Lions, Malèye Ndoye, fera part de la détermination et de l’envie de ses coéquipiers à finir le boulot à Abidjan. «On va y aller en mission commando. On sait que ce ne sera pas facile, mais on est à 100% derrière le coach pour décrocher cette qualification», dira Malèye Ndoye.

Mouha Faye, Youssoupha Ndoye et Cheikh Mbodj attendus hier
En regroupement depuis hier, les Lions ont effectué leur premier galop d’entraînement à la nouvelle salle du Dakar Arena de Diamniadio. Un choix du staff technique et de la Fédération afin de mettre l’équipe dans les meilleures conditions de préparation.
A noter que dans le groupe des joueurs retenus pour la dernière fenêtre, trois joueurs étaient attendus dans la soirée d’hier. Il s’agit de Mouhamed Faye, Youssoupha Ndoye et Cheikh Mbodji. Avec un groupe au complet, le staff technique aura trois séances avant de rallier la capitale ivoirienne, demain après-midi.
Pour leur premier match, prévu ce vendredi, les Lions vont jouer le Rwanda, puis le Mali le lendemain, avant de terminer par le Nigeria, seule équipe du groupe à avoir déjà décroché son ticket pour «Chine 2019».

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here