PARTAGER

La seconde journée des éliminatoires du Mondial 2019 aura lieu du 29 juin au 1er juillet prochain au stadium Marius Ndiaye. Leader du Groupe D devant le Mozambique, la Côte d’Ivoire et la Centrafrique, le Sénégal va accueillir la famille de la balle orange avec quasiment toutes ses stars. Une information confirmée par le staff technique de l’Equipe nationale qui souligne être en contact permanent avec les expatriés ciblés.
C’est le cas, par exemple, du pivot des Wolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng. En vacances depuis près d’un mois entre Dakar et Kébémer, l’international sénégalais a pu disputer cette saison les Play-offs avec les Wolves de Minnesota. Une nouvelle expérience pour l’ancien pensionnaire de Seed qui sera forcément l’un des éléments majeurs de l’équipe pendant ces trois jours de compétition à Dakar.
En plus de Gorgui Sy Dieng, le reste des expatriés est également attendu en début de semaine prochaine. D’ailleurs, une bonne partie est également en vacances au pays depuis quelques jours. C’est d’ailleurs pour cette raison que le coach des Lions, Abdourahmane Ndiaye Adidas, espère pouvoir travailler avec une bonne partie du groupe dès la semaine prochaine.
«On a normalement dix jours de préparation. J’ai demandé à ce que les joueurs viennent à partir du 10 juin pour qu’on puisse continuer en régime externat. Actuellement, il n’y a que Maurice Ndour qui est en Play-offs. Les autres sont plus ou moins disponibles», informe-t-il. Avant de préciser : «C’est à partir du 19 qu’on rentre en stage officiel. Mais on ne sera pas que 12, mais 16 ou 18.»
Quant au reste du groupe composé en majorité de joueurs locaux, les 14 poursuivent le stage externe entamé la semaine dernière au stadium Marius Ndiaye. A raison de trois à quatre séances dans la semaine, ces derniers travaillent sur les «fondamentaux d’une défense collective», avant d’enchainer sur les «écrans». «Une équipe doit montrer qu’elle a du caractère, une personnalité et on le perçoit souvent au niveau défensif. Il y a des notions de responsabilités individuelles, collectives… Et après, on va jusqu’au rebond», souligne «Adidas». Regroupant les meilleurs du championnat, ce groupe n’en finit pas de séduire le technicien sénégalais. «Il y aura certainement des locaux qui feront partie du groupe parce que, contrairement à Maputo, je n’avais pas le temps de voir certains joueurs. Là, je travaille avec un bon groupe et on a du temps. La sélection est ouverte», avertit-il.
Avec deux victoires contre une défaite, les Lions sont presque assurés de se qualifier pour la dernière phase des éliminatoires qui auront lieu en novembre prochain. Seules les trois meilleures équipes de chaque groupe seront qualifiées pour le deuxième tour, à l’issue de ces éliminatoires. Ensuite, les 12 équipes qualifiées seront divisées en deux groupes (E et F) de 6 équipes chacune. Les deux meilleures des groupes E et F, ainsi que l’équipe classée meilleure troisième, vont obtenir leur ticket pour le Mondial.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here