PARTAGER

Sitôt choisi comme nouveau président de Saint-Louis basket club (Slbc), Baba Tandian va devoir se présenter devant la Commission de discipline de la Fédération sénégalaise de basket. Suffisant pour réunir les ingrédients d’une nouvelle «guerre» entre lui et l’équipe dirigeante.

Dans notre édition du 11 mars dernier, analysant le retour aux affaires de Baba Tandian nommé à la tête de l’équipe de Saint-Louis basket club (Slbc), nous avions évoqué des «retrouvailles attendues» entre l’ancien et l’actuel président de la Fédération sénégalaise de basket (Fsbb) qui sont loin d’être des amis. Et pour cause : les deux hommes se connaissent assez bien pour s’être souvent violemment «frottés» par voie de presse. Et d’ailleurs, pour confirmer cette animosité, ils sont en procès suite à une plainte de Me Ndiaye. Finalement, ce que l’on craignait s’est produit avec l’annonce par le quotidien Stades (édition du jeudi 9 avril 2020) de la prochaine convocation de Baba Tandian devant la Commission de discipline de la Fédération sénégalaise de basket. Et nos confrères de préciser que le tout nouveau président de Slbc sera traduit devant ladite Commission «pour s’expliquer par rapport aux nombreuses attaques à travers la presse à l’encontre de l’équipe dirigeante».
L’info a été confirmée par des sources fédérales qui vont plus loin en précisant les motifs de cette convocation. A savoir «des déclarations portant atteinte à l’honneur de la Fsbb, injures envers un responsable de la Fsbb et fraude sur l’âge des joueurs des équipes nationales U18 ayant entraîné une forte sanction financière du Sénégal et un lourd préjudice moral». Cela fait beaucoup pour celui qui n’a jamais mis de gants pour administrer des «dunk» à l’équipe fédérale.
En attendant la date de cette convocation qui sera connue dans les tous prochains jours, il faut dire que les ingrédients d’une nouvelle «guerre» entre Baba Tandian et Me Babacar Ndiaye sont réunis. Et apparemment, le nouveau statut de Tandian comme président de club semble arranger la Fédération qui se voit ainsi dans son droit de sanctionner un de ses membres accusé d’avoir enfreint les règles disciplinaires.
Evidemment, connaissant le caractère trempé de Baba Tandian, on imagine qu’il ne va pas se laisser «bouffer» par ses ennemis d’hier et d’aujourd’hui. Mais déjà, on peut en déduire que cette situation ne fera qu’accentuer cette tension entre les deux hommes qui vont d’ailleurs bientôt se retrouver devant les Tribunaux. Comme quoi…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here