PARTAGER
Le capitaine des Lions, Malèye Ndoye est très attendu pour la manche retour.

Après un tournoi décevant à Bamako, l’Equipe nationale masculine de basket reprend les entraînements ce matin au stadium Marius Ndiaye pour la manche retour qualificative à l’Afrobasket au Congo Brazzaville. En mauvaise posture, les Lions peuvent garder espoir avec les renforts de quatre expatriés dont le capitaine Malèye Ndoye.

L’Equipe nationale masculine de basket, rentrée hier après-midi sur Dakar, reprend aujourd’hui les entrainements au stadium Marius Ndiaye en direction de la manche retour qualificative à l’Afrobasket et à la Coupe du monde 2019.
Classés troisième, derrière la Guinée et le Mali et devant le Cap-Vert, les Lions doivent obligatoirement remporter leurs trois prochains matchs lors du tournoi de Dakar pour espérer décrocher l’un des deux tickets. Une véritable opération commando qui sera entamée dès ce matin au stadium Marius Ndiaye par le staff technique, les joueurs et les responsables du basket sénégalais. Cela commencera par l’arrivée des renforts. C’est le cas des quatre expatriés annoncés avant le départ pour la capitale malienne. Il s’agit du capitaine de l’équipe, Malèye Ndoye, le meneur Xane D’Almeida, des pivots Alcès Badji et Moise Diamé. L’information a d’ail­leurs été confirmée par le président de la Fédération, Me Baba­car Ndiaye, à son retour de Dakar hier après-midi.
Sur ce chapitre, confie une source proche de l’instance fédérale, «les deux premiers ont rejoint le groupe hier. Ils de­vraient pouvoir prendre part à la séance de demain (aujour­d’hui) matin. Pour les deux autres, certainement entre demain (aujourd’hui) et après-demain (mercredi). Face à la nouvelle donne, ils peuvent avancer la date de leur venue comme l’a d’ailleurs fait Malèye Ndoye».
A l’inverse, Maodo Malick Nguirane (Espagne) et Lamine Sambe (France) ne seront pas dans le groupe. Comme l’avait annoncé le staff technique avant le départ pour Bamako. Les deux joueurs n’ont pas eu l’aval de leurs clubs pour participer à la manche retour. Si le premier n’a pas été étincellent à Bamako, l’absence du second portera forcément un coup à l’équipe.
Pour sa première sortie, l’Equipe nationale fera face à celle de la Guinée, leader au classement, avant d’en découdre avec le Mali et enfin le Cap-Vert qui occupe la dernière place.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here