PARTAGER

La Coupe du Sénégal remportée la saison passée a été la récompense d’un travail abattu pendant des années ainsi qu’un réconfort pour une équipe ayant trusté avec la 1ère place du championnat pendant plusieurs journées. Cette saison encore, Teungueth Fc qui a débuté la saison avec une victoire et un nul compte s’inscrire dans la constance pour faire peut-être mieux que la saison passée.

Une course en tête avec plusieurs fois la position de leader avant de se retrouver à la fin de la saison à la 6e position du classement. Le Teungueth Fc a été en effet l’un des principaux animateurs de la Ligue 1 la saison passée avec en prime la Coupe du Sénégal remportée pour une première fois de sa jeune histoire. «Au finish, la Coupe du Sénégal était là pour récompenser tous les efforts qui ont été fournis», a semblé se réjouir Alassane Dia, directeur sportif du club rufisquois. Et pour cette nouvelle saison, c’est rebelote. Le Tfc porte encore les mêmes ambitions, à en croire son directeur sportif, rencontré hier au siège du club. «Teungueth Fc, après 3 années de présence au niveau de la Ligue 1, voit toujours grand (…). Tfc fera partie des équipes qui vont animer le championnat. On fera en sorte de faire la même course contre les autres jusqu’au bout et maintenant, c’est à la fin du bal que l’on paye les musiciens», a avancé l’ancien coach de l’As Pikine. La saga se fera sans doute avec une équipe fortement remaniée, avec les départs d’anciens du club tels Auguste Malo, l’emblématique Aboubakrine Sall, Alassane Diouf ou encore Fally Ndaw. «Le club ne pouvait plus les retenir et pour services rendus, on leur a permis d’aller monnayer leur talent à l’étranger. C’était un rêve pour eux et Tfc et le président Babacar Ndiaye ne pouvait faire autre chose que de les remercier ainsi», a-t-il justifié sur la cascade de départs.
L’arrivée de l’entraîneur des U20 Youssouf Dabo…
Pour autant, l’équipe a contracté les services d’autres footballeurs à l’image de l’expérimenté défenseur central Mame Saër Thioune pour jouer encore les premiers rôles en championnat. «Pour les remplacer, on a pris l’option de faire avec des joueurs qui sont en mesure de dorer encore – puisqu’il n’y a pas à redorer – le blason de l’équipe. On a mis en place une équipe qui peut continuer à maintenir la flamme», a noté le technicien du Tfc, informant que «l’équipe a été quasiment remaniée à 75 voire 80%». Une mutation qui a même touché le management avec l’arrivée de Youssouf Dabo, sélectionneur des U20 en remplacement de Souleymane Diallo. «Tfc, depuis quelques années, fait du mieux possible pour avoir les meilleurs aussi bien sur le plan administratif, financier que technique parce que le projet est ambitieux. Il ne s’agit pas simplement de gagner des matchs, mais derrière, il y a tout un projet de mise en place de l’académie Tfc», a posé M. Dia pour justifier la venue de celui qui a été désigné meilleur coach de l’année par l’Anps. «Le nouvel entraîneur doit continuer à faire en sorte que ce blason soit doré», a glissé encore le directeur sportif, s’attendant à de bons résultats. Et pour l’heure, pas de complaintes à ce sujet. Pour ses débuts cette saison en effet, la formation rufisquoise a engrangé une victoire et un match nul en deux sorties. Une prestation acceptable pour Alassane Dia. «Tout compte fait, c’est une bonne chose d’avoir marqué des points à chaque sortie, même si la tendance s’est un peu inversée avec trois points à l’extérieur (victoire 1 à 0 contre Casa Sport) et un point à domicile (0 à 0 contre Us Gorée). Mais le Tfc a bien entamé ce début de championnat et compte tout faire pour être constant», a-t-il estimé, convaincu qu’une appréciation exacte des équipes demeure impossible pour l’instant. «Toutes les équipes sortent d’une préparation hivernale où les joueurs ont été mis à rude épreuve. Les charges sont généralement énormes et des fois les mises en place peuvent ne pas avoir l’effet escompté immédiatement», a-t-il ainsi servi. Alassane Dia pense que le défi est de rester constant, car cela est le seul gage pour maintenir intactes les ambitions. «Le championnat est une épreuve où il faut savoir être constant et dans une bonne dynamique et coller au peloton de tête», a relevé le technicien, en attendant la suite des événements. Pour la prochaine journée, Tfc sera en déplacement au Stade Mbour ce dimanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here