PARTAGER

Le vice-président de la Nba et directeur général de Nba Africa, Amadou Gallo Fall, a fait le point hier avec la presse sur les prochains chantiers en cours de la Ligue américaine en Afrique.

Faisant le point, Amadou Gallo Fall a d’abord révélé que la présente édition de la Nba Africa game, prévue habituellement en août, n’aura finalement pas lieu cette année. «Cela fait un moment que la question traîne. Il y a une forte volonté de l’organiser ici au Sénégal. Pour des questions de timing, cette année, nous sommes en train de réfléchir pour le repousser à l’année prochaine», a révélé le patron de la Nba Afrique. En lieu et place, rassure-t-il, «nous allons organiser une grosse manifestation en fin juillet au Sénégal. Il y aura un programme de la Nba, mais je ne peux rien dire pour le moment. Sinon il n’y aura pas l’effet surprise. Il y a juste de petits détails à régler».
L’autre chantier porte sur le démarrage de l’Africa basketball league en janvier 2020. Une compétition en partenariat avec la Fiba et qui va regrouper 12 clubs champions issus de 12 pays. Le Sénégal fait partie des 6 pays sélectionnés avec le Nigeria, le Maroc, l’Angola, la Tunisie et l’Egypte, informe M. Fall. «L’engouement vient de partout. Dans le temps, on veut en faire l’une des meilleures ligues professionnelles de basket au monde. Nous avons pré-désigné 6 pays parce que nous tenons à ce que les traditions au basket soient respectées, mais aussi en termes d’infrastructures, de logistique», a-t-il souligné. Concernant les six autres pays, «ils seront définis à partir des qualificatifs des zones Fiba.»
Pour ce qui est des effectifs, chaque club devra être composé au moins de 8 joueurs nationaux qui seront complétés de quatre expatriés dont un de nationalité africaine. Sur ce chapitre, «la Nba va venir en appoint pour aider les clubs à se renforcer. Plus de moyens vont être mis dans le développement des fédérations et des clubs. La Nba va apporter son expertise. Tout ce que vous voyez dans les salles de la Nba, c’est ce que nous ambitionnons de créer autour de cette Africa basketball league.» La compétition se déroulera pendant cinq mois dans des pays différents, avec une série de 38 matchs.

Lancement de la Junior Nba league en Guinée
A noter le lancement prévu aujourd’hui, en Guinée, de la Junior Nba league. Le projet qui a été ficelé l’année dernière, en partenariat avec Solektra de Samba Bathily et le chanteur Akon, était très attendu par la famille du basket guinéen. Le Président de la Guinée, Alpha Condé, s’est d’ailleurs personnellement impliqué pour redynamiser la discipline avec les dirigeants guinéens. «Notre objectif, au niveau de Nba Afrique, lorsque nous avons ouvert les portes en 2010 en Afrique du Sud, c’était d’amener la Nba en Afrique par la grande porte. Pour cela, il fallait développer le basket, rendre le jeu accessible. Aujourd’hui, il y a une croissance fulgurante de notre sport», s’est félicité M. Fall, citant l’organisation des trois Nba Africa game, 16 Basketball without borders (Bwb), mais également le lancement de la Nba academy Africa dont le siège est à Saly.

Youssoupha Fall
et Youssou Ndoye nominés au titre
de Mvp en France
Au chapitre des derniers satisfecit, le vice-président de la Nba a noté la nomination, au titre de meilleur joueur du championnat de France de première division, de trois joueurs africains dont deux Sénégalais (Youssoupha Fall et Youssou Ndoye) et Vitalis Chikoko (Zimbabwe). Une récompense d’autant plus particulière, car ayant été souvent attribuée aux Américains issus des universités. «Une belle reconnaissance du potentiel, mais également des efforts consentis ces dernières années pour le développement de la discipline», salue Amadou Gallo Fall, par ailleurs fondateur de Seed academy, d’où sont formés les deux internationaux sénégalais.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here