PARTAGER

Le Saint-Louis Basket Club (Slbc) a un nouveau président. L’ancien président de la Fédération sénégalaise de basket, Baba Tandian, a été finalement élu à la tête du club fanion de la Vieille ville. Un poste pour lequel il avait été pressenti par les dirigeants saint-louisiens suite à la démission de l’ancien président, Alioune Badara Diop.

C’est au cours d’une Assemblée générale, convoquée dimanche matin par le Slbc au stadium Joseph Gaye, que l’élection de Baba Tandian a été officiellement actée.
C’est à l’unanimité que le Comité directeur a en effet pris la décision devant l’inspecteur départemental des Sports qui supervisait l’Ag. Il a fallu un feuilleton de plus de deux semaines pour que cette élection qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive connaisse son épilogue.
C’est donc chose faite maintenant avec l‘installation d’un Comité directeur et d’un bureau consensuel de 10 membres, adoptée par acclamations avec à sa tête Baba Tandian.
Aussitôt élu, Baba Tandian, qui a vite fait d’enfiler ses nouveaux habits de président du prestigieux club de basket du Nord, a décliné sa feuille de route.
Sur son élection, il a expliqué avoir été sollicité par le Slbc mais qu’il a beaucoup de parents et d’attaches à Saint-Louis où il a aussi pris femme. Pour lui le critère le plus important cependant c’est surtout de savoir ce que veut Saint-Louis lorsqu’elle a décidé de le solliciter.
Baba Tandian a tenu à remercier le président sortant qu’il dit avoir rencontré chez lui et qui de son avis a fait de bons résultats surtout pour avoir gagné la Coupe du Sénégal avec les garçons et placé une reine et un roi la même année.
Sur la rencontre qu’il devait avoir avec le maire, il a fait savoir que c’était juste pour échanger avec lui en tant que maire sur les objectifs à atteindre.

Des ambitions nationales et
africaines
Baba Tandian a ensuite annoncé la couleur en se présentant comme un homme rigoureux qui cependant compte travailler de concert avec les autres membres du bureau. «Mon ambition, je le dis haut et fort, au-delà de cette année entamée, je veux tout avec un grand T», a-t-il martelé. Tout en soulignant que ça n’aura pas de sens si le club n’a pas de grandes ambitions et ne gagne pas alors que le maire s’apprête à construire un Palais des sports. «Saint-Louis ne doit pas être en reste au moment où le Sénégal est sur la rampe du développement sur le plan sportif», a ajouté Tandian qui dit compter sur la collaboration de tous pour réussir son pari.
Par ailleurs, le nouveau président du Slbc a fait savoir qu’il va s’appuyer sur le centre de formation de Saint-Louis qui sera doté de moyens et sur le retour de tous les joueurs saint-louisiens pour construire un club fort de dimension africaine. Baba Tandian a aussi révélé que plusieurs sponsors ont donné leur accord de principe pour soutenir le Slbc, parmi lesquels Auchan et Décathlon. Il a d’ailleurs présenté un échantillon de maillots qu’il amènera dans ses valises.

Absence remarquée du premier vice-président Pape Banda Ndiaye
L’assemblée générale a été surtout marquée par l’absence du premier vice-président Pape Banda Ndiaye, par ailleurs troisième vice-président de la Fédé­ration et instructeur à la Fiba.
Même si officiellement le club ne s’est pas prononcé sur cette absence, un dirigeant a fait savoir que Pape Banda, qui n’a plus participé aux réunions de bureau depuis quelque temps, a décliné la proposition qui lui a été faite de faire partie du nouveau Bureau.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here