PARTAGER

Pour les besoins de l’Afrobasket masculin, co-organisé par le Sénégal et la Tunisie en septembre, les Lions débutent leur préparation le 3 août prochain. Un stage programmé entre Dakar et l’Europe, ponctué de matchs amicaux.

L’Equipe nationale masculine débute sa préparation le 3 août prochain à Dakar, dans le cadre de l’Afrobasket co-organisé par le Sénégal et la Tunisie, informe l’entraineur-adjoint, Dame Diouf. Joint dans la matinée d’hier, le technicien sénégalais souligne que ce stage se fera en deux phases dont une première étape à Dakar et une seconde en Espagne ou en France.
«Pour l’instant, il est prévu de faire 8 jours à Dakar et plus de 20 jours en Europe. Cer­tainement en Espagne ou en France où on pourra jouer des matchs amicaux contre des sélections qui préparent l’Euro ou des sélections africaines qui seront sur place», informe Dame Diouf au bout du fil.
Avec un groupe de 19 joueurs répartis entre le Sénégal, l’Europe ou encore les Etats-Unis, le sélectionneur espagnol a essayé de ratisser large pour disposer des meilleurs éléments. D’ailleurs, une bonne partie est déjà en vacances à Dakar. C’est le cas du capitaine de l’équipe, Malèye Ndoye, du pivot des Wolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng ou encore de Youssoupha Ndoye de JL Bourg en France.

L’incertitude Xane D’Almeida
Si la préparation ne semble pas trop inquiéter le staff technique, la participation de l’un des meneurs de l’équipe repose sur des incertitudes. Il s’agit de Xane D’Almeida de Tarbes-Lourdes (Nm1) en France. Opéré récemment du tendon, l’un des cadres de la sélection suit actuellement une rééducation en France. «C’est un joueur que nous suivons de près pour voir l’évolution de son rétablissement. C’est un joueur très important au sein de l’équipe. Cela fait longtemps qu’il est en sélection», confie le coach-adjoint qui espère pouvoir le récupérer avant le début de l’Afrobasket, prévu à partir du 8 septembre.

Tirage abordable, mais…
A l’issue du tirage au sort effectué dimanche, le Sénégal sera logé dans le groupe D  en compagnie du Mozambique, de l’Egypte et de l’Afrique du Sud. Une poule abordable aux yeux des observateurs, même si l’entraîneur adjoint des Lions préfère jouer la carte de la prudence : «Il ne faudrait pas sous-estimer ces équipes. Les effectifs changent tout le temps. Il faudra respecter tout le monde et bien se préparer pour faire une bonne campagne.»
Dans une co-organisation avec la Tunisie, la capitale sénégalaise accueillera le Groupe C composé de l’Angola, du Maroc, de la République Centrafricaine et de l’Ouganda. Alors que Tunis accueillera le Groupe B composé de la Tunisie, du Rwanda, du Cameroun et de la Guinée et le Groupe A formé du Nigeria, du Mali, de la Côte d’Ivoire et de la Rd Congo. Les deux premières équipes de chaque groupe se retrouveront à Tunis, pour les quarts de finale, les demi-finales et la finale du 14 au 16 septembre.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here