PARTAGER

Les Lions se sont qualifiés pour Chine 2019, en surclassant (81-41) le Rwanda lors de la première journée du tournoi d’Abidjan. Ce sera la 5ème participation sénégalaise à une Coupe du monde, après les éditions de 1978, 1998, 2006 et 2014.

Ils l’ont fait ! Les Lions du basket se sont qualifiés pour Chine 2019. Les coéquipiers de Malèye Ndoye n’ont pas voulu perdre du temps en assurant leur qualification dès le premier match. Et de quelle manière ! C’est avec une différence de 40 points que les hommes du coach «Adidas» ont surclassé les Rwandais.
Pourtant, le premier quart temps (26-14) n’a pas été facile. Dominée dans le jeu intérieur, l’Equipe sénégalaise manque d’adresse sur les shoots extérieurs. Il fallait une petite piqure de rappel à l’ordre aux Lions pour prendre leurs responsabilités.
Une bonne présence en défense, un jeu plus fluide et les Lions prennent les commandes du match. Youssoupha Ndoye et Mouhamed Faye prennent leurs marques à l’intérieur et les Lions finissent par retrouver leur jeu, bouclant avec un écart de 16 points. Avant de regagner les vestiaires dans un confort de 21 points (43-22).
Les deux derniers quarts temps ne seront qu’une sorte de promenade pour Malèye Ndoye et ses coéquipiers. D’ailleurs, avant d’entamer la dernière «heure», l’écart était de 35 points (66-31). Les différents schémas tactiques servis par le staff technique rwandais ne changeront pas la donne.

Youssoupha Ndoye au-dessus du panier
A noter la grosse performance de Youssoupha Ndoye qui a plané sur la rencontre. L’imposant pivot des Lions a fait oublier Gorgui Sy Dieng, s’offrant 18 points, 9 rebonds et 2 passes décisives avec 24 minutes de présence sur le parquet du Palais des Sports de Treichville.
Les Lions étaient donc plus forts et nettement supérieurs s’offrant ainsi une 5e participation à un Mondial, après 1978 aux Philippines, 1998 en Grèce, 2006 au Japon et 2014 en Espagne. La Coupe du monde Chine 2019 est prévue du 31 août au 15 septembre à Shenzhen.

Aujourd’hui le Mali, dimanche la revanche contre le Nigeria
Pour le second match, les Lions jouent le Mali ce samedi à 15h. Des Maliens déjà éliminés et battus par la Centrafrique hier (57-75). Un adversaire qui a eu du mal à dérouler devant la Centrafrique, un sérieux candidat pour le ticket de la troisième meilleure équipe.
Ce match et le dernier contre le Nigeria ce dimanche serviront de préparation pour le Mondial chinois. Même si une petite saveur de revanche devrait embellir le duel avec les Nigérians qui les avaient battus à Lagos. L’autre objectif des Sénégalais est de réaliser un parcours sans faute.

C’EST DIT… C’EST DIT… C’EST DIT…

Abdourahmane Ndiaye «Adidas», coach des Lions : «Les gosses ont été très sérieux»
«On a fait un très bon match et je tiens à féliciter les joueurs. Les gosses ont été très sérieux. Il faut savoir que c’est une équipe qui nous avait créé beaucoup de problèmes lors de la dernière fenêtre. Ce soir, on les a empêchés de jouer par notre pression défensive. Ce qui leur a fait déjouer. C’était important de se qualifier dès le premier match. Il reste deux matchs à jouer et on va les jouer à fond. La qualification à la Coupe du monde est importante pour le Sénégal.»

Malèye Ndoye, capitaine des Lions : «On ne voulait pas se mettre une pression inutile»
«On est très content de la qualification dès le premier match contre le Rwanda. On ne voulait pas se mettre une pression inutile. Il fallait assurer la qualification dès le premier match. Il nous reste deux matchs à jouer. Il faut terminer en beauté, en les gagnant.»

Xane D’Almeida, meneur des Lions : «J’espère qu’au pays les gens sont fiers de nous»
«C’est un travail accompli et cela fait du bien. On est vraiment heureux. Le coach a insisté sur la défense. En attaque, c’était un peu moyen, mais au moins on a défendu. On s’est battu. J’espère qu’au pays les gens sont fiers de ce qu’on a fait.»

Lamine Sambe, meneur des Lions : «Après le football, le basket sera au Mondial»
«C’est un sentiment de bonheur parce que cela fait un an et demi qu’on travaille pour cette qualification. L’obtenir dès le premier match contre le Rwanda, ça fait vraiment plaisir pour nous, pour le Sénégal. Cela montre que le sport sénégalais marche bien, car après le football, le basket sera représenté au niveau mondial. Maintenant, il nous reste deux matchs contre le Mali et le Nigeria. On joue pour les gagner.»

Me Babacar Ndiaye, président de la Fédé : «Cette qualification prouve que le basket sénégalais se porte bien»
«C’est un sentiment de fierté qui m’anime après cette qualification. J’ai toujours dit aux joueurs et à l’encadrement que c’était un match à gagner pour éviter une pression inutile. Ils l’ont compris, ils l’ont fait. Je pense que c’est important pour le basket sénégalais de se qualifier à la Coupe du monde. C’est la troisième équipe à se qualifier pour la saison 2018-2019. Après les Filles, les U18, maintenant ce sont les Seniors qui viennent de se qualifier. Cela prouve que le basket sénégalais se porte bien.»

wdialllo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here