PARTAGER

La liste de Tapha Gaye tombe comme un cheveu dans la soupe ; dans un contexte de Covid-19 où tous les championnats sont à l’arrêt. Suffisant pour noter quelques bizarreries par rapport à une telle démarche.

Le Directeur technique national du basket et par ailleurs sélectionneur de l’Equipe nationale féminine, Moustapha Gaye, a publié tard dans la soirée du lundi, par le biais de la cellule de communication de la fédération, une liste de 19 présélectionnées en vue des éliminatoires de l’Afrobasket 2021.
Une liste dans laquelle on retrouve certaines Lionnes qui ont participé au dernier Afrobasket à Dakar, avec de nouvelles têtes plus trois joueuses locales, toutes de l’Asc Ville de Dakar, l’ancien club du Dtn. Le championnat national étant à l’arrêt après seulement cinq journées.
Suffisant pour que la première liste de coach Tapha suscite quelques interrogations, autant par rapport au contexte du Covid-19 que dans sa composition.

L’absence de Astou, le retour de Aya
En effet, les interrogations ne manquent pas sur le retour de Aya Traoré, mais également et surtout sur l’absence de Astou Traoré (39 ans), actuelle capitaine des Lionnes. Deux joueuses âgées et proches de la retraite. Dès lors, la question que se posent bon nombre d’acteurs, c’est pourquoi l’une et pas l’autre ? Mieux encore, pourquoi pas les deux ensemble ?

Tapha Gaye : «Astou a décidé d’arrêter sa carrière internationale»
«J’ai contacté Astou, elle a préféré reculer. Elle a décidé d’arrêter sa carrière internationale», a révélé le Dtn, interrogé par Iradio et rapporté par l’Aps. Avant d’ajouter : «elle mérite des remerciements pour l’ensemble de son œuvre dans le basketball», a témoigné le technicien sur la meilleure marqueuse des Afrobasket.
Quid de Aya Traoré ? «Aya Traoré est une icône, une excellente joueuse. J’ai une confiance absolue en ses qualités, et j’ai pensé à elle pour nous aider à accompagner les plus jeunes, pour avoir les meilleurs résultats», a ajouté Tapha.

Aya-Astou : deux Lionnes qui n’aiment pas se retrouver dans la même Tanière
Il faut dire que les deux «cadres» de la Tanière n’ont jamais connu une entente parfaite. Sous l’ère Tapha Gaye, Aya Traoré, qui aura 37 ans en juillet prochain, a occupé un rôle essentiel, devenant la capitaine de l’équipe pendant de longues années. Ce qui ne sera pas le cas lorsque Cheikh Sarr hérite du banc des Lionnes. Reléguée au second plan, Aya va finir par perdre son statut au profit de sa «rivale», Astou, avant d’être éjectée de la Tanière.
Absente lors du dernier Afrobasket et à la phase finale du Championnat du monde en Espagne, Aya Traoré effectue son retour au moment où coach Tapha reprend donc les rênes de la sélection féminine.
Seulement, le retour de l’ancienne joueuse suscite beaucoup d’interrogations. Surtout avec la politique de rajeunissement de l’équipe longtemps prônée par la nouvelle équipe dirigeante, mais aussi par de nombreux observateurs et acteurs de balle orange ; même si pour certains Aya réalise de très bonnes performances depuis qu’elle a signé au Por­tugal.

Aucune date de démarrage du stage dans le communiqué
Par ailleurs, il faut noter que dans le communiqué adressé à la presse, il n’est nullement mentionné une date de démarrage du stage de préparation. Alors que le championnat local est à l’arrêt depuis mars et ne devrait reprendre qu’en novembre. Dans ce flou, ajouté à la pandémie du Covid-19, on annonce que le sélectionneur veut démarrer en août prochain. On a le temps de voir venir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here