PARTAGER

Manuel Silva a été confirmé à la tête de l’Equipe nationale masculine d’Angola, a annoncé lundi la Fédération de basketball (Fab) du pays. L’Angola est le pays hôte de l’Afrobasket masculin, du 30 août au 15 septembre prochain. Au niveau des Filles, le poste a été confié à Jaime Covilha.

Nommé dans un premier temps assistant de l’entraîneur principal Carlos Dinis -qui a dû abandonner son poste pour raisons personnelles- en mars dernier, Silva avait pris le contrôle de la sélection pour les éliminatoires de l’Afrobasket 2017 contre l’Afrique du Sud et la Zambie. Sous les ordres de Silva, l’Angola a réussi un sans-faute (4-0). Silva a paraphé un contrat portant sur quatre ans. C’est donc lui qui dirigera l’équipe durant les éliminatoires de la Coupe du monde. Il sera assisté par les deux ex-internationaux An­golais, Miguel Lutonda et Benjamin Ucuahamba. Silva est reconnu pour son succès dans la reconstruction des programmes de basketball des jeunes en Angola. C’est lui qui a mené la sélection angolaise au titre lors du Championnat d’Afrique U16 2013. L’année passée, les garçons coachés par Silva ont tout emporté sur leur passage à Kigali, au Rwanda, prévalant face à l’Egypte -nation dominante d’Afrique- en finale du Championnat d’Afrique U18. Grâce à ce tout premier trophée continental en trois décennies, l’Angola s’est qualifiée pour la Coupe du monde U19 au Caire, en Egypte.

«Remporter le tournoi continental et se qualifier pour la Coupe du monde 2019»
«C’est un défi que mes assistants et moi nous réjouissons de relever», dit Silva à Fiba.com au sujet de l’Afrobasket 2017 et des éliminatoires de la Coupe du monde. «Notre objectif était de finir le cycle que nous avions commencé avec la sélection U18, mais la fédération a apprécié notre travail et elle nous a fait une proposition. Nous espérons pouvoir répondre aux attentes et aider notre pays à remporter le tournoi continental et à se qualifier pour la Coupe du monde 2019», précise-t-il. Silva était un des assistants coaches de l’équipe d’Angola qui s’était inclinée en finale de l’Afrobasket 2015 contre le Nigeria. «Notre défaite contre le Nigeria avait été le résultat des erreurs que nous avions commises durant notre préparation. Je ne vais pas blâmer X ou Y, mais il est évident que nous avons appris de cette expérience, et nous mettrons tout en œuvre pour ne pas les reproduire.» «Que le Championnat d’Afrique ait lieu ici en Angola ou ailleurs, notre responsabilité est grande», ajoute-t-il. «Nous choisirons les meilleurs joueurs disponibles. Cela n’aurait pas de sens de ne pas sélectionner certains U18 pour compléter le contingent senior. Je les connais bien, et je pense qu’il y en a qui ont leur place à l’Afrobasket.»

Covilha revient sur le banc des Filles
Jaime Covilha a été confirmé à la tête de la sélection nationale féminine. Considéré comme l’un des meilleurs coaches du pays, Covilha -actuellement en charge de l’équipe féminine du Primeiro D’Agosto- avait fait les titres durant l’Afrobasket 2011, puisqu’il avait succédé au Français Michel Gomez en plein tournoi et qu’il avait aidé la sélection masculine de son pays à prendre la deuxième place. Ce sera la seconde expérience de Covilha à la tête des doubles championnes d’Afrique, lui qui était présent sur le banc lorsque les Angolaises avaient pris le quatrième rang de l’Afrobasket 2015. L’Afrobasket 2017 aura lieu à Bamako, au Mali, du 18 au 27 août. L’Angola se trouve dans le Groupe A avec le Cameroun, le Mali, la Tunisie, la Côte d’Ivoire et une dernière équipe qui sera invitée à y participer

wdiallo@lequotidien.sn
(Avec Fiba)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here