PARTAGER

L’Equipe nationale masculine effectue cet après-midi son premier match de la fenêtre du tournoi qualificatif de l’Afrobasket 2021, prévu à Kigali face au Kenya. Une première sortie que le coach des Lions, Boniface Ndong, entend négocier en misant sur la qualité de ses joueurs. Un adversaire composé quasiment de joueurs locaux et qui a pu bénéficier de plus de temps de préparation. «Je ne me fais pas de soucis. Je pense qu’on a assez de joueurs pour pouvoir ‘’compétir’’. On a des joueurs de qualité», souligne le technicien sénégalais. Avec seulement huit joueurs disponibles lors de la séance d’hier, à cause du retard des résultats des tests Covid-19 effectués sur Maurice Ndour, Assane Sy, Mbaye Ndiaye et Youssou Ndoye, le coach des Lions a pu réviser quelques gammes avec ses joueurs. «On a essayé de réviser un peu les systèmes et quelques bases de défense collective. On a essayé des schémas simples et faciles à se rappeler. On va essayer de s’entraîner avec tout le groupe le matin du match. A défaut, on fe­ra avec ce qu’on a», a confié le coach des Lions. En plus du Kenya, le Sénégal partage le groupe B avec le Mozambique et l’An­gola.

Tournoi qualificatif Can U17 : Quatre Nations disqualifiées

Quatre Nations ont été disqualifiées pour fraude sur l’âge pour le tournoi qualificatif de la Can U17, informe Supersport. Il s’agit du Botswana, des Îles Comores, de l’Eswatini et du Zimbabwe dont la plupart des joueurs ont échoué à l’Irm sur l’âge osseux, utilisé par la Caf. Il n’y aura dès lors que 4 Nations pour le coup d’envoi du tournoi prévu ce dimanche.
La Caf a décidé en septembre dernier de procéder à la disqualification systématique de toute équipe présentant un joueur non éligible en phase finale de la Can U17. «Un amendement au règlement des tests Irm (imagerie par résonnance magnétique) a été approuvé afin de disqualifier toute équipe présentant un joueur non-éligible», a indiqué l’instance dirigeante du foot africain. Des suspicions sur l’identité et l’âge de certains joueurs et de nombreuses accusations de fraude avaient rythmé l’édition 2019 de la Can U17, organisée en Tanzanie. Le point d’orgue de cette affaire a été la disqualification de la Guinée et son élimination de la liste des quatre équipes africaines appelées à l’époque à participer à la Coupe du monde de la catégorie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here