PARTAGER

Les championnes d’Afrique en titre ont entamé leur préparation pour l’Afrobasket 2017, hier au stadium Marius Ndiaye. Invitées par la Chine pour un tournoi international, les Lionnes, composées en grande partie de joueuses du championnat local, risquent d’être privées de Lycka Sy, incertaine.

L’Equipe nationale féminine de basket a débuté hier au stadium Marius Ndiaye, la première phase de sa préparation de l’Afrobasket 2017, prévu à Bamako au Mali. Pour cette première phase d’une semaine qui va déboucher sur un tournoi international en Chine (du 1er au 8 mai), le sélectionneur national, Moustapha Gaye, a retenu 16 joueuses qui sont issues pour la plupart du Championnat national. Pour ce tournoi, le technicien sénégalais n’a pas pu compter sur une bonne partie des expatriées. Seules trois ont été sélectionnées. Il s’agit de Oumoul Khaïry Thiam (Espagne), Aminata Faye (France) et Lycka Sy (France). Par contre, seule la première a participé à la séance d’hier. «Ce n’est pas un choix. Les autres ont des contraintes sportives, donc, elles ne sont pas disponibles. On attend Lika Sy et Aminata Faye qui n’a pas encore son billet», a indiqué le sélectionneur. Non moins sans noter les incertitudes qui entourent la participation de Lycka Sy. Plusieurs fois sélectionnée, elle n’a pas souvent eu l’opportunité de se libérer. Une fois encore, elle risque de ne pas faire le voyage en Chine. «Elle pourrait ne pas être là. Elle a juste dit qu’elle était en train de négocier sa libération au niveau de son travail, mais si elle n’est pas là demain (aujourd’hui), on mettra une croix sur elle», a indiqué le sélectionneur.
Le staff technique a fait appel à une autre expatriée. Il s’agit de Mame Bineta Ndoye qui évolue au Portugal.  Rappelée en dernier lieu, elle ne fera cependant pas le déplacement en Chine, informe coach Tapha. Dans le groupe, «elle devra juste participer à la préparation à Dakar avant de rejoindre son club».
Soulignant qu’il s’agit de la «deuxième partie de la préparation de l’Afrobasket, la première étant Rio», le staff technique souhaite mettre à profit ce tournoi où les Lionnes disputeront trois matchs contre la Chine. Comme ce fut le cas l’année dernière, face au Japon. «Ça ne sera pas facile. Les cadres ne sont pas là, on fait avec celles qui sont là. Mais, nous avons envie de voir ces joueuses qui, pour la plupart, évoluent dans le championnat local, dans des compétitions de ce genre, elles vont découvrir le haut niveau. C’est une bonne chose de les mettre dans le bain parce que la relève se prépare maintenant», souligne le coach des championnes d’Afrique.
Pour le reste du programme avant l’Afrobasket ou encore les Jeux de la Francophonie, le sélectionneur n’a pas souhaité, pour le moment, s’épancher sur la question. «Chaque chose en son temps. Pour le moment, je ne peux rien dire sur la préparation de l’Afrobasket. Nous avons juste prévu de reprendre le groupe probablement courant juillet. C’est tout ce que je peux dire pour le moment», a confié Moustapha Gaye. Le départ des Lionnes est prévu entre jeudi et vendredi avec les 12 joueuses qui seront retenues.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here