PARTAGER

Le Saint-Louis Basket Club (Slbc) a remporté Samedi le choc qui l’opposait au Dakar Université Club (Duc) en match comptant pour la 6e journée du Championnat national de basket féminin. Les Saint-louisiennes ont battu leurs adversaires 54 à 52, soit 2 points d’écart, au terme d’un match très disputé.

Dans cette opposition qu’on peut qualifier de Clasico du basket Sénégalais, ce sont les Saint-louisiennes qui ont dominé d’entrée sans pouvoir toutefois se détacher. Après avoir géré cette période, les «Duchesses» reviennent très vite dans le match et réussissent à remporter le premier quart-temps (10-12). A la reprise, les «Duchesses» sont sur le point de prendre le large pour avoir marqué 6 points sans que les Saint-louisennes ne soient capables d’en mettre un seul. La fin de ce quart-temps profitera cependant à l’équipe locale qui parvient à résoudre l’équation posée par les visiteuses en défense. Obligées en effet pendant un bon moment de chuter de très loin car ne parvenant pas à passer par l’intérieur, les joueuses du Slbc parviennent finalement à imposer leur jeu rapide pour déjouer la défense adverse et ainsi revenir au score avant de remporter ce quart-temps sur la marque de 23 à 21. Le troisième quart-temps sera plus équilibré entre les deux équipes qui se sont livrées à une rude opposition aussi bien sur le plan tactique que physique. Chacune d’elles marque 15 points. Ce qui porte le score à la fin de ce quart temps à 38 à 36 en faveur du Slbc. Très décisif, le quatrième et dernier quart-temps sera aussi très disputé. Les joueuses du Slbc enchaînent les points, mais se font talonner par leurs adversaires qui refusent de se faire distancer à ce moment crucial de la partie. Elles parviennent même à revenir à 48 partout avant de passer devant grâce à un panier de Ndèye Sène. Sur l’attaque suivante, les Saint-louisiennes obtiennent une faute et deux lancers francs qui leur permettent de revenir à 52 partout à 31 secondes de la fin. Sur l’action suivante, les filles du Duc négocient mal leur attaque et ne marquent pas. L’entraineur saint-louisen, Birahim Gaye, demande un temps mort à 14 secondes de la fin pour mettre en place une stratégie lui permettant de gagner. Ses filles obtiennent une faute et réussissent à marquer les deux lancers francs. A 11 secondes, il demande un nouveau temps mort. Sur la dernière balle d’attaque, les «Duchesses» ne parviennent pas à trouver Ndèye Sène et Aminata Kamara, sur qui leur équipe misait pour marquer trois points et remporter la partie, laissant ainsi la victoire leur échapper au profit du Slbc qui gagne finalement 54 à 52. Le Duc enregistre ainsi sa première défaite de la saison.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here