PARTAGER

Désigné coach principal à la place du français, Stéphane Dumas, le technicien sénégalais, Dame Diouf, reste optimiste quant à la qualification des Lions à l’Afrobasket masculin au Congo. S’il reconnait que la tâche ne sera pas facile, ce dernier estime qu’avec l’implication de tout un chacun, cela devrait pouvoir se faire.

L’entraîneur adjoint de l’Equipe nationale masculine de basket, désigné comme principal pour la manche retour du tournoi de la Zone 2, à la place de Stéphane Dumas, affiche une certaine sérénité face à ses nouvelles responsabilités. Appelé à qualifier le Sénégal à la phase finale de l’Afrobasket 2017 et à la Coupe du monde 2019, Dame Diouf affiche un certain optimisme. Et cela, malgré la lourde responsabilité de sa courte, mais énorme mission. «La pression, on la vit au quotidien. C’est cela le sport. Mais on a nos chances de nous qualifier»,  confie le technicien sénégalais. Conscient que la partie ne sera pas facile, le technicien sénégalais espère un meilleur état d’esprit de la part des joueurs. «Il faudra beaucoup de détermination, d’engagement, d’implication de part et d’autre. Les joueurs en sont conscients et font beaucoup d’efforts pour se qualifier. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont quitté leur club pour venir en sélection», rassure Dame Diouf dont la mission sera tout aussi difficile. «C’est une grosse responsabilité compte tenu de la dernière étape et il nous faut nous qualifier», reconnait le technicien sénégalais qui aura à cœur de qualifier l’Equipe nationale, à l’Afrobasket, au Congo, mais aussi à la Coupe du monde. Saluant l’état d’esprit des joueurs, Dame Diouf compte mettre l’accent sur les «erreurs défensives en resserrant les lignes pour ne pas prendre de paniers faciles».

Un groupe de 15 joueurs
Après les arrivés du capitaine Malèye Ndoye et de Xane D’Almeida, le groupe a enregistré les arrivées de Alcès Badji et de Moise Diamé. Les deux hommes ont aussitôt intégré le groupe. Avec un groupe de 15 joueurs, le staff technique multiplie les gammes, sur le parquet du stadium Marius Ndiaye, afin de trouver la solution miracle pour venir à bout de la Guinée, du Cap-Vert et du Mali. «On a revu les systèmes sur le plan tactique et intégré les nouveaux venus. Sur le plan physique, il n’y a pas de soucis à se faire. Les gosses sont prêts physiquement parce qu’ils sont tous en compétition dans leurs clubs. Il nous faut travailler dans la cohésion du groupe», poursuit le coach de Lions.
Pour le premier match contre la Guinée Conakry, leader du classement, demain à partir de 19 heures, le coach des Lions «souhaite avoir une équipe engagée, très déterminée à offrir ce que les sénégalais attendent d’eux. Et je crois que les joueurs sont prêts à répondre à cette attente».  Le staff technique espère une forte présence du public sénégalais pour booster les Lions à la victoire.
Concernant la liste des 12 joueurs retenus, elle était annoncée pour la journée d’aujourd’hui.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here