PARTAGER

Plus de 67 jeunes de 32 nationalités ont pris part au Basketball Without Borders camp de la Nba et la Fiba qui a regroupé les meilleurs jeunes espoirs du basket mondial pendant trois jours à New-Orleans. Et cela, en marge du All Star Game. Parmi eux, les deux pensionnaires de Nba Academy Africa, Cheikh Faye et Patrick Mwemba et Khadidiatou Bigué Sarr de Seed Academy. Le trio s’est réjoui de sa participation à cet événement.
Pour Cheikh Faye, ce fut une belle expérience. «J’étais venu représenter dignement le Séné­gal. Je pense avoir démontré mes qualités et améliorer mon shoot. Ce n’est pas évident parce que le niveau est très bon. Il y a de très bons joueurs qu’on dé­cou­vre. Cela prouve qu’il faut beaucoup travailler», souligne celui qui a été sacré Mvp (meilleur joueur) lors de la dernière édition africaine du camp de basket organisée en août à Luanda (Angola).
Dans la sélection de la meilleure équipe du Camp, Cheikh Faye ne veut nullement s’arrêter là. «Le talent est là, mais je crois que je dois encore améliorer ma vitesse et ma détente», note-t-il.
Quant à Patrick Mwemba, il dira avoir vécu de bons mo­ments. «Tout s’est très bien passé. Il y a de bons joueurs du Canada et des Etats-Unis. Ils jouent en équipe. Ce qui est très important dans le basket. Pour ce qui est des entrainements, c’est la même chose qu’on voit au Sénégal. Par contre, au niveau de l’intensité, c’est plus dense. Là, on parle carrément de haut niveau», note Patrick Mwemba. Satisfait de sa participation, le natif du Congo se réjouit d’avoir pu améliorer son jeu en défense. «En basket, il est important de marquer, mais avec une bonne défense aussi. Je veux améliorer ma défense. C’est important de marquer, mais je pense avoir progressé au niveau de la défense et les shoots à trois points», note-t-il.
Pour Khadidiatou Bigué Sarr, sacré meilleure joueuse à Luan­da (Angola), elle estime avoir également réalisé de belles performances. «C’est une belle expérience. On a découvert beau­­coup de choses, par exemple au niveau des entrainements. Il faut s’imposer et s’adapter. On a fait des séances, participé au All Star Game, à des matchs de collègues. On a reçu énormément des conseils de joueurs de la Nba», souligne-t-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here